Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Librairie et hors-séries > Divers > Le Particulier n°1133

Le Particulier n°1133

Le Particulier n°1133
Parution : Mai 2017
93 pages
VERSION IMPRIMÉE :
4,90 €
VERSION NUMÉRIQUE :
3,99 €
ABONNEMENT :
67,00 €


Un grand saut dans l’inconnu

Est-il toujours possible de défaire sans heurts ce que l’on a mis des décennies à construire ? Nos voisins britanniques se posent aujourd’hui la question. Dans un climat d’inquiétude et de crise auxquelles l’Europe n’a pas su répondre, les citoyens d’outre-Manche ont décidé, souverainement, de quitter un navire dont ils avaient du mal à comprendre la direction. La Grande-Bretagne a ainsi été, le 29 mars dernier, le premier pays à actionner l’article 50 du traité de Lisbonne, qui prévoit les modalités de sortie de l’Union européenne. Mais Theresa May, la Première ministre britannique, souhaiterait néanmoins conserver avec l’Union des liens privilégiés, consciente des effets néfastes pour son économie d’une rupture radicale. On ne peut pas avoir, à la fois, la marmelade et l’argent de la confiture !

Cet euroscepticisme n’est pas propre à la Grande-Bretagne. Ce sentiment a aussi prospéré sur le continent, notamment en France. Il infuse dans toutes les couches de la société, avec, à la clé, la tentation d’abandonner l’euro au profit d’un retour au franc pour, nous dit-on, retrouver une partie de notre souveraineté et notre puissance économique. Cette politique peut-elle être efficace ? Difficile de se prononcer, dans la mesure où, là encore, la situation serait inédite. Pour autant, de nombreux effets d’une telle décision sont néanmoins prévisibles : regain de compétitivité des produits français à l’exportation suite à une dévaluation de la monnaie, mais au prix d’un enchérissement des produits importés et d’une hausse brutale des taux d’intérêt français. Compte tenu des enjeux, nous avons décidé d’imaginer les conséquences d’une sortie de la zone euro pour votre épargne et votre patrimoine, qu’il s’agisse de l’assurance vie, de l’immobilier, du crédit… Un exercice inédit pour Le Particulier, qui a suscité des discussions au sein de la rédaction. Mais à tout bien considérer, nous avons jugé que cela contribuerait à nourrir un débat essentiel, ce qui fait aussi partie de notre mission. Bonne lecture.

Frédéric Durand-Bazin, Rédacteur en chef

Le Particulier n°1133 vous est proposé en version imprimée et en version numérique (consultez la définition d'un produit numérique).

Articles au sommaire de ce numéro :