Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Automobile > L'automobiliste est un contribuable en or !

L'automobiliste est un contribuable en or !

L'automobiliste est un contribuable en or !
16/03/16 à 08:58 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Qu'il s'agisse d'essence ou de gazole, le prix payé à la pompe par le particulier est désormais constitué pour les deux tiers de taxes. Face à cette situation qu'elle qualifie de "délire fiscal", l’Automobile Club Association réclame la mise en place de plusieurs correctifs.

34 milliards d'euros, c'est le montant que paient chaque année les automobilistes en taxes sur les carburants, selon l'Automobile Club Association. Globalement, cette somme revient à environ 1 000 euros par véhicule et par an.

210 % de taxes sur le SP95

Le niveau de taxation du carburant a atteint des sommets en 2016. Désormais, pour un plein d'essence payé 60 €, 40 € sont consacrés aux taxes, soit les 2/3 du prix payé à la pompe. Pour expliquer cette situation, qu'elle qualifie de "délire fiscal" pour l'automobiliste, l'Automobile Club Association indique que le carburant est d'abord soumis à la TVA normale (20 %), puis à la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), laquelle est assortie de sa propre TVA. Ainsi, entre janvier 2014 et janvier 2016, le taux de taxation est passé pour le gazole de 99 à 201 % et de 136 à 210 % pour le SP 95, soit plus de 10 fois plus que la TVA dans les deux cas.

Une taxation contrainte

Sachant que 7 actifs sur 10 prennent leur véhicule tous les jours pour aller travailler, l'association estime que l'automobiliste est devenu "un contribuable très généreux et le consommateur le plus taxé". Toutefois, il s'agit d'une dépense "contrainte", notamment liée au manquement d'alternative pour se déplacer, mais aussi à la vétusté du parc français. Il faut dire que seuls 34 % seulement des véhicules en circulation répondent à la norme Euro5 en émettant 80 % de particules de moins qu'un véhicule diesel Euro 4.

Selon l'association, diminuer significativement la TICPE relancerait le pouvoir d'achat, donc la consommation, les emplois, tout en générant des recettes fiscales. Cette baisse est d'autant plus envisageable que la France dispose du gazole hors taxes le moins cher des 28 pays de l'Union Européenne (0,3406 €, le litre), mais qui elle y applique un taux de taxation parmi les plus élevés (26è rang sur 28 pays).

 

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Dossier de presse de l'automobile club association du 15/03/2016_ Automobiliste et les taxes Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

ASSURANCE , AUTOMOBILE , CARBURANT , PRIX




Outils pratiques :

Bannière Prospect 1 landing page 666x300 version 2


Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail