Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Lutter contre les poux... et les idées reçues qui vont avec

Lutter contre les poux... et les idées reçues qui vont avec

Lutter contre les poux... et les idées reçues qui vont avec
Janvier 2016
Le Particulier Pratique n° 419, article complet.
Auteur : LASNE (Candice)

Le cuir chevelu qui gratte en permanence ? Aïe, les poux sont de retour. Transmission, shampoings spéciaux vendus en pharmacie, huiles essentielles ou remèdes de grand-mère pour s’en débarrasser, on croit tout savoir sur ces petites bêtes. Est-ce bien sûr ?

Certaines têtes attirent plus les poux que d’autres : vrai et faux 

“Tout le monde peut attraper des poux, quel que soit l’âge, la couleur des cheveux, leur longueur, l’hygiène… Mais certaines personnes ont un système immunitaire moins efficace que d’autres pour se débarrasser des poux. C’est d’ailleurs pourquoi les enfants en attrapent plus facilement que les adultes”, explique Marie-Estelle Roux, dermatologue. Cela dit, des cheveux longs et détachés sont plus exposés aux poux que des cheveux attachés ou courts.

Les poux sautent de tête en tête : faux

“Les poux passent d’une chevelure à l’autre par contact entre les cheveux ; ils ne sautent pas. Pour éviter de les transmettre ou d’en attraper, il est donc indispensable d’attacher les cheveux longs”, indique Marie-Estelle Roux. Il est également déconseillé de se prêter bonnets, casques, écharpes… et tout autre vêtement en contact avec la chevelure, qui sont autant de vecteurs potentiels de transmission.

Les animaux aussi peuvent transmettre des poux : faux

“Les chiens, les chats, les rats, les cochons d’Inde…, et même les vaches peuvent avoir des poux (cela s’appelle la phtiriose). Il en existe de 2 types : les broyeurs et les piqueurs. Mais  un pou est spécifique d’une espèce : un pou de chien ou de chat ne peut donc pas contaminer un homme, et la contamination d’un animal à un autre de la même espèce s’effectue par contact étroit”, nous affirme Aurélie Garcia, vétérinaire. La présence d’un animal domestique n’accroît donc pas le risque d’avoir des poux à la maison.

Les gens ayant une bonne hygiène n’attrapent pas de poux : faux

Attraper des poux n’a aucun rapport avec le manque d’hygiène. D’une part, “les shampooings ordinaires ne tuent pas les poux et ne détruisent pas les lentes”, déclare Marie-Estelle Roux. D’autre part, contrairement à ce que l’on entend souvent dire, ces insectes ne préfèrent pas les cheveux gras ou sales. Qu’importe la quantité de sébum sécrétée par le cuir chevelu. Ce qui intéresse les poux, c’est le sang, dont ils se nourrissent. Ils ne transmettent aucune maladie, mais peuvent engendrer des infections dues au fait que le porteur se gratte beaucoup (ce qui provoque de petites lésions qui risquent de s’infecter).

Les poux résistent aux traitements chimiques : vrai

“Les poux sont devenus beaucoup plus résistants au fil des années. Comme les produits ont gardé la même composition, ils sont bien moins efficaces”, affirme Jennifer, créatrice de ByeByeNits, le 1er centre antipoux (byebyenits.com, uniquement à Paris). “Nous avons mis au point un procédé naturel qui permet de se débarrasser des poux à l’aide d’appareils médicaux. Il se décompose en 3 étapes : la déshydratation des poux et des lentes par un système à air chaud ; l’aspiration des résidus ; l’application de produits à base d’huiles essentielles pour prévenir leur retour.” Ce traitement (à partir de 79 €) dure entre 60 et 90 min en fonction de la longueur des cheveux. Une vérification est offerte une semaine après le soin.

Mon enfant, qui a des poux, peut être évincé de l’école le temps du traitement : faux

Le texte qui régit les évictions de l’école en cas de maladie est assez sibyllin en ce qui concerne les poux. Retenez qu’aucun élève ne peut être exclu de l’école parce qu’il a des poux ou que ses frères et sœurs en ont, même s’il n’est pas traité (art. 3 de l’arrêté du 3.5.89). En revanche, le bon sens veut que ses parents préviennent l’école. Les enseignants pourront ainsi avertir rapidement les autres familles, par une affiche à l’entrée de l’établissement scolaire ou un mot dans le carnet de correspondance, afin qu’elles appliquent sans tarder un traitement préventif à leurs enfants. Ce qui évitera la propagation. Bien entendu, le nom de l’élève ayant des poux ne doit pas être communiqué.

Utiliser des produits naturels comme la lavande éloigne les poux : vrai

La lavande est un bon répulsif, “mais elle n’agit qu’en prévention”, explique Silke Patel, naturopathe. Et elle peut être allergisante. “Les enfants développent de plus en plus d’allergies, il faut donc faire attention. Mieux vaut utiliser des solutions moins allergisantes comme du lavandin, ou encore de l’eau florale de lavande (hydrolat), que l’on vaporisera sur les cheveux des enfants avant l’école. Les shampooings aux huiles essentielles (lavande, lavandin, arbre à thé, géranium, par exemple) sont plutôt destinés aux adultes.”, affirme Silke Patel. Si les produits naturels sont assez efficaces en prévention, ils parviennent moins bien à éradiquer les poux installés. “L’huile d’olive et le vinaigre blanc étouffent les poux, mais ne tuent pas forcément les lentes. Il faut donc en appliquer très régulièrement pour empêcher les poux de pondre. On peut y ajouter des huiles essentielles antiparasitaires, comme celles de lavande, de palmarosa, d’arbre à thé, de niaouli, de géranium… Les poux n’aiment pas les odeurs qu’elles dégagent”, propose Silke Patel.

Si mon enfant a des poux, je dois laver ses draps, son oreiller et ses doudous tous les jours : faux

Le pou se nourrissant uniquement de sang, il ne peut survivre que quelques heures en dehors du cuir chevelu. À moins de brosser les cheveux de votre enfant au-dessus de son lit, il n’y a donc pas de risque de trouver des poux dans les draps. Mais une fois le traitement fini, c’est-à-dire lorsque les lentes ont complètement disparu, “changez le linge de lit dès le lendemain et lavez-le à 50 degrés au minimum”, conseille Marie-Estelle Roux, dermatologue, qui recommande également d’enfermer peigne et brosse dans un sac plastique pendant 24 heures.

Si j’ai des poux, je peux contaminer le reste de la famille : vrai

Du moins, c’est possible. Les poux se transmettant par contact de tête à tête, “il est important d’examiner le cuir chevelu de tous les membres de la famille, même ceux qui n’ont pas de symptômes”, souligne Marie-Estelle Roux. Si vous découvrez des lentes ou des poux sur la tête d’un enfant, vous devez appliquer le traitement à toute la famille. N’hésitez pas à le renouveler une dizaine de jours plus tard, car il est moins efficace sur les lentes, et certaines peuvent être passées au travers lors de la première application.

Se teindre les cheveux est un remède contre les poux : vrai

“Les teintures à base d’ammoniaque, composées de produits très abrasifs, peuvent tuer les poux. Par contre, n’ayant aucune vertu répulsive, elles ne les empêcheront pas de revenir”, indique Lisa Hebert.

Un coiffeur ne peut pas me refuser un rendez-vous si j’ai des poux : faux

“Un coiffeur a tout à fait le droit de ne pas accepter un client qui a des poux dans son salon, par mesure d’hygiène et pour éviter la propagation”, précise Lisa Hebert, coiffeuse. Ce qui est cohérent puisque les poux se transmettent directement de tête à tête ou par des accessoires (peigne, serviette, blouse…).

Candice Lasne


Mots-clés :

PARASITE




Outils pratiques :
Papiers à conserver
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier