Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Sida : les auto-tests de dépistage du VIH en vente libre

Sida : les auto-tests de dépistage du VIH en vente libre

Sida : les auto-tests de dépistage du VIH en vente libre
14/09/15 à 16:38 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Les autotests VIH seront disponibles en pharmacie à partir du 15 septembre 2015, selon le ministère de la Santé. Leur prix varie entre 25 et 28 €, selon les officines.

En France, 150 000 personnes vivent avec le Virus du sida, dont 30 000 sans le savoir. Afin de les aider et de les inciter à recevoir rapidement un traitement, la commercialisation des autotests du sida par les pharmacies, initialement prévue en juillet 2015, sera effective le 15 septembre 2015, selon Marisol touraine, ministre de la Santé. Vendu entre 25 et 28 euros, ce kit permet, à partir d'une goutte de sang prélevée au bout du doigt, de dépister, à domicile, si l'on est positif ou non au VIH (Virus dimmunodéficience humaine). L'opération s'effectue en quelques minutes seulement.

En cas d'infection,l'utilisateur doit contacter son médecin traitant ou Sida Info Service (0 800 840 800, anonyme et gratuit), joignable 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Tout résultat positif doit être confirmé

Ces tests ne se substituent pas aux autres dispositifs de dépistage. Ils viennent compléter l'arsenal disponible pour répondre à des besoins spécifiques. Il existe désormais 2 moyens de se faire dépister :

- le Test rapide d'orientation biologique (Trod) pratiqué au moyen d'un réactif détectant l'infection au VIH sur du sang total (une goutte de sang prélevée au bout d'un doigt suffit). En cas de test rapide positif, la personne est systématiquement invitée à réaliser un diagnostic biologique auprès d'un médecin ou d'un établissement de santé.

- la prise de sang qui peut être réalisé à partir du 15è jour suivant la situation à risque.

Actuellement, il est possible de s'adresser à son médecin traitant, de se rendre dans un centre de protection maternelle et infantile, dans un planning familial ou dans un centre de dépistage anonyme et gratuit. Aucune prescription médicale n'est nécessaire dans ces centres.

Le projet de loi de santé, qui sera discuté à l'Assemblée nationale début 2015, prévoit par ailleurs que ces autotests seront mis à la disposition des associations pour renforcer les actions de dépistage ciblées.

Pour mémoire : il est recommandé de ne pas acheter des autotests sur internet.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi :

Mots-clés :

MALADIE , PHARMACIE , SIDA




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail