Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Assurances > 4 mesures pour limiter le coût de votre assurance habitation

4 mesures pour limiter le coût de votre assurance habitation

Mai 2014
Le Particulier n° 1097, article complet.
Auteurs : FRASNETTI (Pascal), LEROUX (Eric)

La multirisque habitation est l’une des assurances qui a le plus augmenté. Entre janvier 2005 et décembre 2013, les cotisations ont grimpé de 30 % selon Assurland, soit un montant bien supérieur à l’inflation.

La succession d’événements climatiques importants et la hausse des cambriolages ont contribué à la hausse des cotisations. Les augmentations étant différentes d’un assureur à l’autre, les assurés doivent faire jouer la concurrence pour faire diminuer la note. Il faut aussi adapter les garanties à vos besoins réels, mais sans rogner sur les protections essentielles, surtout si votre habitation et son contenu constituent une part importante de votre patrimoine. Le prix de la multirisque habitation (MRH) varie selon de nombreux critères (voir Comment varie le tarif de votre assurance habitation ?). Les locataires paient moins cher que les propriétaires, ces derniers cumulant les risques liés à la propriété et ceux dus à l’occupation du logement. La ville dans laquelle vous habitez a aussi son importance : selon son exposition aux événements climatiques, la fréquence des vols ou le tarif des artisans, la prime de votre MRH peut varier de plus d’un tiers.

Habiter une maison ou un appartement a aussi une incidence notable, avec une facture plus lourde pour les maisons, surtout isolées et, donc, plus exposées au vol. Le nombre de pièces influe, lui aussi, sur les tarifs, puisqu’il traduit en partie la valeur du bien et donc le montant des indemnités à verser par l’assureur si une destruction importante a lieu, par exemple suite à un incendie. Les matériaux de construction jouent aussi sur la prime, car ils ont une incidence directe sur les coûts de réparation.

Faites le ménage dans vos garanties

C’est sur le contenu même des garanties du contrat que vous disposez du levier le plus important. Par exemple, les assureurs proposent, très souvent, des options pour couvrir les dommages subis par vos appareils électriques. Ceux-ci font bondir la note (15 % de plus pour une protection en valeur à neuf de vos équipements multimédias, par exemple), mais risquent de vous décevoir au moment d’un remboursement de sinistre. « Par le jeu de la décote pour vétusté et des franchises, les indemnités versées permettent rarement de remplacer ces matériels », observe Corine Monteil, de Nousassurons.com. Rappelons que les garanties de base de la multirisque – le plus souvent suffisantes pour être bien protégé – couvrent l’incendie, la responsabilité civile, le vol et les dégâts des eaux. En revanche, soyez vigilant sur les critères de vétusté retenus par l’assureur : mieux vaut payer plus cher et être couvert en valeur de reconstruction ou en valeur à neuf pour le logement lui-même, car si un incendie ravage votre bien, la différence peut se chiffrer en dizaines, voire en centaines de milliers d’euros.

Augmentez le montant des franchises

Efficace pour faire baisser le montant des primes : le choix du niveau des franchises pour le vol, le dégât des eaux, l’incendie… Plus elles sont élevées et plus la prime baisse, puisque l’assureur interviendra moins souvent et pour des montants moindres. « Il faut toutefois définir le montant de ces franchises en fonction de vos capacités financières, afin de ne conserver à votre charge qu’une part facilement supportable lors d’un sinistre », recommande Corine Monteil. Les assureurs n’offrant pas toujours le choix entre plusieurs niveaux de franchises, il vous faudra alors trouver, grâce à un comparateur en ligne, un contrat qui propose des montants correspondant à vos attentes. Vous économiserez, par exemple, 11 % sur une prime de 265 € (voir Comment varie le tarif de votre assurance habitation ?), en acceptant de passer d’une franchise de 145 à 220 €. Une opération rentable en 10 ans si vous n’avez pas de sinistre (voir Sécurisez votre habitation avant de partir en vacances).

Ajustez les plafonds de garantie

Lors de la souscription d’une multirisque habitation, l’assureur vous demande de déclarer la valeur de vos biens mobiliers. Ce montant a une influence directe sur le tarif. « Vous avez intérêt à calculer la valeur de vos biens mobiliers au plus juste, afin de ne pas payer trop, tout en étant correctement couvert en cas de sinistre », indique Corine Monteil. Pour un même bien immobilier assuré, vous paierez environ 20 % moins cher avec un capital mobilier garanti à hauteur de 25 000 € par rapport à une garantie portée à 50 000 €. Toutefois, si vous enrichissez votre mobilier, augmentez ce plafond en cours de contrat pour l’ajuster à votre nouvelle situation. « Beaucoup de contrats prévoient, pour les objets précieux, un plafond de garantie spécifique calculé en pourcentage du montant garanti. Mais ce montant peut être trop important ou pas assez en fonction de vos besoins », prévient Arnaud Giraudon, président d’AcommeAssure.com. Il recommande d’opter pour des contrats au plafond adapté à vos objets de valeur, afin de payer le juste prix.

Faites installer une alarme

Poser une alarme permet, en général, de réduire la prime de 5 à 10 %. Soit une économie de 20 à 100 € par an suivant le bien assuré. Une opération qui peut être rentable au bout de 5 à 10 ans, parfois moins, compte tenu du coût du dispositif (200 € pour une alarme de base, de 500 à 1 000 € pour des produits de marque reconnus (voir Sécurisez votre habitation avant de partir en vacances).


Mots-clés :

ASSURANCE , ASSURANCE AUTOMOBILE , ASSURANCE EMPRUNTEUR , ASSURANCE MULTIRISQUE HABITATION , FRANCHISE , INTERNET , PROTECTION DU CONSOMMATEUR




Outils pratiques :

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier