Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Des toilettes ergonomiques... qui offrent plus de confort

Des toilettes ergonomiques... qui offrent plus de confort

Janvier 2014
Le Particulier Pratique n° 397, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)
  • Choisir une cuvette surélevée
  • Des W.-C. sur panneau mobile
  • Des W.-C. à douchette

Une cuvette surhaussée, ne serait-ce que de 5 cm par rapport à la hauteur standard (39 cm), permet de se relever plus facilement. Il est aisé de régler la hauteur d’un W.-C. suspendu, tandis que, pour un W.-C. sur pied, il faut se décider dès l’achat.

Choisir une cuvette surélevée

Allia propose, dans plusieurs collections, des W.-C. sur pied surélevés, baptisés “Confort”, de 2,50 à 5,50 cm. La série Starck 3 de Duravit présente une assise rehaussée de 10 cm. Le pack W.-C. Vers’eau Max de Nabis a une cuvette surélevée de 46 cm de haut ; le modèle Univers de la marque Aquanéo de Lapeyre, de 48 cm ; le pack Keops d’Idéal Standard, de 48,50 cm.

Des W.-C. sur panneau mobile

Les supports télécommandés pour W.-C. réglables en hauteur ont été étudiés pour les personnes à mobilité réduite. Le Sanimatic W.-C. de Sanilife comprend un panneau mobile qui coulisse sur un châssis à l’aide d’un vérin électrique piloté par une télécommande filaire. Ce dispositif est compatible avec les cuvettes suspendues standard du marché. Des barres relevables de Pellet ASC peuvent être ajoutées de chaque côté de la cuvette. Rien n’empêche d’y raccorder un broyeur sur le côté, comme le Sanipack de SFA, qui s’encastre dans une cloison.
L’amplitude du mouvement du Sanimatic W.-C. est de 37 cm. Cet équipement est onéreux (2 339 € HT, sans la pose), mais il est éligible (jusqu’à fin 2014) au crédit d’impôt pour personnes à mobilité réduite. Il existe d’autres dispositifs semblables dans le commerce, plus esthétiques mais dont l’amplitude est moindre : 12 cm pour le Simply Plus de Wirquin, 15 cm pour le Regimobile de Regiplast.

Des W.-C. à douchette

Depuis quelques années sont apparus en France des W.-C. appelés toilettes japonaises ou W.-C.-douches, qui facilitent l’hygiène intime. Ils se ­présentent sous deux formes : une cuvette équipée ou un abattant à poser sur la cuvette existante. Ils nécessitent un raccordement électrique pour le chauffage de l’eau et la soufflerie du séchage. Ils coûtent de 700 à presque 5 000 €. Le Sanijet Toilet suspendu de Sanilife comprend le lavage, le séchage, ainsi que le chauffage de l’abattant. Il se pilote avec une télécommande.
D’autres modèles ont des fonctionnalités supplémentaires. L’AquaClean 8000plus de Geberit permet de programmer plusieurs profils d’utilisateurs, est équipé d’un système de filtration des odeurs par charbon actif et de différents types de jets. Il est décliné en
W.-C. suspendu et cuvette posée au sol. Le SensoWash Starck de Duravit est un abattant muni d’une veilleuse à led pour s’orienter dans l’obscurité. Le SensoWash C a la particularité de dissimuler les raccordements pour l’eau et l’électricité. Il est compatible avec les cuvettes des séries Starck 2, Starck 3 et Darling New. Enfin, Sanilife propose un abattant avec douchette non électrique, Sanijet bidet : il se branche directement au réseau d’eau chaude sanitaire, mais n’a pas de dispositif de séchage. Cet appareil est vendu
223,50 € HT.


Mots-clés :

NO INDEX




Outils pratiques :

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier