Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Le préservatif féminin : une protection inaccessible

Le préservatif féminin : une protection inaccessible

Le préservatif féminin : une protection inaccessible
13/12/13 à 13:08 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Alors qu'il est aussi efficace que sa version masculine, le préservatif féminin reste très peu utilisé par les femmes, tant comme moyen de protection contre le Sida que comme méthode de contraception. Son coût et son manque d'accessibilité sont pointés du doigt.

Plus d'une personne sur deux vivant avec le VIH est une femme. Pour se protéger des MST (Maladies sexuellement transmissibles) et du Sida, les femmes s'en remettent souvent aux préservatifs masculins. Pourtant, il existe d'autres moyens dont le moins connu est certainement le préservatif féminin. Par ignorance ou par méfiance, il reste très peu utilisé en France, sans doute à cause de son manque d'accessibilité et de son coût prohibitif.

Une enquête menée par Familles rurales révèle qu'il est très difficile de se procurer des préservatifs féminins. Aucun des 37 magasins de grande distribution visités par les enquêteurs, ni aucune pharmacie en ligne ne proposent le produit. Du côté des pharmacies, seules 20 % des officines contrôlées disposaient de préservatifs féminins. Et pour les rares qui les commercialisent, le prix peut constituer une barrière. Il coûte en moyenne 2,57 €, l'unité, contre 0,20 € pour le préservatif masculin.

Par ailleurs, les pharmaciens ne proposent que très rarement le préservatif féminin. Plusieurs affirment même qu'il est "trop rébarbatif ou trop compliqué d'utilisation", souligne Familles Rurales.

"Ce qui est perçu comme un manque de demande est en réalité un problème de disponibilité et de stigmatisation" souligne Cynthia Benkhoucha, chargée de mission "femmes" à l'association AIDES.

Pourtant, le préservatif féminin présente de nombreux atouts. Composé de polyuréthane ou de nitrile, il peut être utilisé en cas d'allergique au latex. Il présente aussi l'avantage de pouvoir être placé jusqu'à huit heures avant le rapport sexuel.

La banalisation passe par une baisse des prix

Pour que le préservatif féminin soit plus utilisé, il faut que son image de marque s'améliore, cela passe par une meilleure information sur le produit auprès des femmes, des jeunes filles et de leurs partenaires. Familles rurales plaide pour une accessibilité équivalente à celle du préservatif masculin : incitation à la vente en grande surface, stock suffisant dans les pharmacies et une meilleure formation à son utilisation des pharmaciens et des médecins.

"Une fois banalisé, la demande de préservatif féminin augmenterait et par ricochet, son prix baisserait" explique Cynthia Benkhoucha. Le gouvernement a décidé de passer cette étape, en annonçant que le taux de TVA applicable sur ces produits allait diminuer. Il passera de 7 à 5,5 % pour tous les préservatifs dès le 1er janvier 2014, alors qu'il aurait normalement dû être relevé de 7% à 10%.

En attendant, les femmes qui souhaitent utiliser le préservatif féminin peuvent se le procurer gratuitement auprès d'associations comme Aides ou dans les centres de planning familial.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Dossier de presse de Familles de France du 05/12/2013 : le prix du préservatif féminin Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

FEMME , MALADIE , SIDA




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier