Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions

Accueil > Divers > Vos animaux en vacances grâce au Web

Vos animaux en vacances grâce au Web

Vos animaux en vacances grâce au Web
Juin 2013
Le Particulier Pratique n° 391, article complet.
Auteur : DELFAU (Vincent)

Chaque année, à l’approche des vacances, c’est le même refrain : on déploie des trésors de persuasion pour convaincre un ami d’accueillir le chien, les voisins de prendre, une fois de plus, le chat en pension ou mamie de venir, à nouveau, nourrir les canaris.

Chaque année, à l’approche des vacances, c’est le même refrain : on déploie des trésors de persuasion pour convaincre un ami d’accueillir le chien, les voisins de prendre, une fois de plus, le chat en pension ou mamie de venir, à nouveau, nourrir les canaris. Il y a, en France, environ 60 millions d’animaux domestiques, et 69 % de leurs propriétaires doivent trouver une solution pour les faire garder pendant les congés. Que vous possédiez un hamster, un poisson rouge ou une tortue, quelques minutes sur le Web vous permettront sûrement d’offrir un toit provisoire à votre fidèle compagnon.

Un catalogue de familles d’accueil

Vous pouvez opter pour une famille d’accueil. De très nombreux sites internet proposent ce service, adapté aux chiens et aux chats sociables, qui ne seront pas perturbés par le changement d’environnement. Le temps de votre absence, votre animal est hébergé dans une famille, présélectionnée par le site. Ce dernier vous donne généralement le choix entre plusieurs candidats et vous met en relation avec eux. Le plus souvent, vous aurez, au préalable, indiqué les habitudes alimentaires de votre compagnon, s’il accepte la présence d’enfants ou d’autres animaux, si vous préférez qu’il soit accueilli dans une maison ou dans un appartement… Comptez entre 12 et 20 € par jour pour un chat, entre 20 et 30 € pour un chien, une quinzaine d’euros pour un oiseau ou un rongeur. Parmi les sites les plus intéressants, citons amimalin.com, easypetsitting.fr, animado.com, animal-keeping.fr, caniminet.com, animaute.fr, gardicanin.fr et animagora.com.

Du pet-sitting au home-sitting

Presque tous ces sites proposent également des visites à domicile, ou pet-sitting. Chaque jour, ­pendant une demi-heure, un gardien vient chez vous nourrir votre animal, le faire jouer, ­nettoyer sa litière, et le promener s’il s’agit d’un chien. En général, le pet-sitter remplit une fiche de passage ; souvent, il accepte, en plus, d’arroser vos plantes ou de relever votre courrier. Les tarifs tournent autour d’une douzaine d’euros par visite pour un chat et d’une vingtaine pour un chien.

Le home-sitting est une autre solution que vous pouvez envisager. Une personne, ou un couple, s’installe chez vous pendant vos vacances. Vous lui confiez, à la fois, votre animal et votre logement – qui, ainsi, ne restera pas vide et sera entretenu pendant votre absence. Les gardiens sont souvent des retraités bénévoles, désireux de découvrir une région à moindres frais et sélectionnés parce qu’ils aiment les animaux. De nombreux sites proposent de vous mettre en relation avec ces home-sitters : caniminet.com, ani-seniors.com, ilidor.com, homesitting.fr, ani-maison.asso.fr… Les tarifs varient beaucoup de l’un à l’autre, de 9 € par jour (plus une adhésion annuelle de 30 € et une indemnité de déplacement du résidant de 70 €) sur ani-maison.asso.fr à 49 € (plus 25 € de frais de dossier) sur caniminet.com. En moyenne, la semaine revient à environ 150 €.

La pension classique

Elle est tenue par des professionnels. Les animaux sont généralement logés dans des box et gardés en compagnie de nombreux autres résidants. C’est l’option la moins onéreuse, mais aussi celle qui risque le plus de stresser votre chien ou votre chat. Deux sites, royalcanin.fr et dogsitter.fr, éditent un annuaire de ces établissements. Pour trouver les pensions les plus proches de chez vous, vous pouvez également utiliser un moteur de recherche (saisissez, par exemple, “pension + chat + le numéro de votre département”) ou lancer une requête sur pagesjaunes.fr (en tapant “pensions pour animaux”). L’idéal est de demander conseil à votre vétérinaire, qui connaît les professionnels locaux et vous orientera vers les plus sérieux.

gardicanin.fr : la garde avec assurance

Ce site propose des familles d’accueil ou des visites régulières à votre domicile, avec des promenades pour les chiens. Ces services existent dans toutes les villes de plus de 20 000 habitants, et les tarifs des prestations incluent une assurance. En cas d’accident ou de maladie pendant votre absence, votre animal est couvert et conduit chez un vétérinaire

animal-fute.com :échange de bons procédés

Je garde votre labrador en juillet, vous vous occupez du mien en août. C’est un peu le principe de ce site, qui propose, contre une adhésion annuelle (de 30 € pour les chiens, les chats et les chevaux ou de 5 € pour les rongeurs, les poissons, les oiseaux et les furets), de vous mettre en relation avec des particuliers habitant près de chez vous et possédant le même animal que vous. Vous convenez entre vous d’un échange de gardes.

ani-seniors.com :des retraités de confiance

La société vous met en relation avec des retraités bénévoles qui viennent garder votre maison et votre animal (tous, sauf serpents, araignées et autres nouveaux animaux de compagnie). Elle vous communique le numéro de téléphone du gardien bien avant vos congés afin que vous puissiez lier connaissance. La personne arrive chez vous la veille de votre départ pour vous laisser le temps de lui donner vos instructions. Pendant votre absence, elle est responsable de votre animal et de la bonne tenue de votre habitation.

animaute.fr : choisir avant de s’inscrire

S’il propose, comme beaucoup d’autres, des familles d’accueil, des visites et des gardes à domicile, ce site se distingue par la variété des espèces qu’il est possible de faire garder (dont tortues, perroquets, furets, lapins). De plus, contrairement à la plupart de ses concurrents, il autorise la consultation des fiches des gardiens, avec les avis des clients précédents, sans qu’il soit nécessaire de s’inscrire au préalable.

Vincent Delfau


Mots-clés :

ANIMAL FAMILIER , INTERNET , VACANCES




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Vous aimerez aussi

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier