Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Évaluer la chute de cheveux

Évaluer la chute de cheveux

Octobre 2012
Le Particulier Pratique n° 383, article complet.

Avec votre article de septembre sur l’alopécie, je suis maintenant absolument au clair sur les traitements. Vous êtes cependant passés un peu vite sur la mesure de la chute, renvoyant au trichogramme du dermatologue. Face à des cheveux retrouvés après le shampoing dans le lavabo, quand s’inquiéter ?

Nous perdons tous nos cheveux. Ce qui est important, c’est ce que l’on gagne par rapport à ce que l’on perd. Lorsqu’un cheveu tombe – ce qui est le cas pour de 50 à 100 d’entre eux chaque jour (sur une base de 100 000 à 150 000) –, il est remplacé par un autre, produit par le même follicule. La pousse des cheveux suit des cycles. Lors de la première phase, dite anagène, ils poussent pendant 2 à 5 ans. Vient ensuite la phase catagène, d’involution, qui dure de 15 à 20 jours, au cours desquels le cheveu s’affine et cesse de croître. Enfin, durant les 2 à 3 mois qui constituent la phase télogène, le cheveu meurt et chute. À l’issue de cette dernière, le follicule repart sur une phase de croissance. Ce schéma se produit jusqu’à 25 fois dans une vie humaine. Avec l’âge, le cycle vital des cheveux s’accélère : ils sont de plus en plus nombreux à s’affiner, puis à tomber. C’est alors que survient l’alopécie.


Mots-clés :

CALVITIE




Outils pratiques :
Papiers à conserver
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier