Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Copropriété > Un excès de diagnostics de plomb dans l'eau

Un excès de diagnostics de plomb dans l'eau

Mai 2012
Le Particulier Immo n° 286, article complet.

Le 25 décembre 2013, la teneur en plomb admissible dans l’eau potable sera abaissée, à 10 mg/l au lieu de 25 mg/l actuellement. Sachant que les résultats de l’analyse de l’eau puisée au robinet de l’utilisateur sont aléatoires en raison de paramètres variables (température de l’eau, temps de stagnation dans les canalisations…), il est préférable d’effectuer, en parallèle, un repérage des canalisations dans l’immeuble pour savoir à quoi s’en tenir. Une opportunité qui n’a pas échappé à certaines officines proposant un service « complet » aux copropriétés via leurs syndics. Problème : ces diagnostics sont effectués sur tous les immeubles, y compris ceux qui n’ont pas de canalisations en plomb (notamment ceux construits après les années 1950) et ils sont commandés sans que l’assemblée générale soit sollicitée… dans le déni de l’article 44 du décret du 17 mars 1967.


Mots-clés :

DIAGNOSTIC TECHNIQUE , EAU , PLOMB




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier