Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Investissement locatif > Résidences étudiantes : visez les pôles universitaires dynamiques

Résidences étudiantes : visez les pôles universitaires dynamiques

Avril 2012
Le Particulier n° 1072, article complet.
Auteur : SABARLY (Colette)

Reste à savoir dans quel type de résidences investir. L’investissement en résidence étudiante est aujourd’hui le produit privilégié de nombreux investisseurs car il ne nécessite qu’une mise de fonds réduite, de l’ordre de 80 000 à 100 000 €. Ce n’est pas une raison pour investir n’importe où. Privilégiez les villes à fort potentiel universitaire. « Sur de bons emplacements, les taux de remplissage des résidences étudiantes tournent autour de 98 %, indique Olivier Bokobza, directeur général adjoint de BNP Paribas Immobilier Résidentiel, mais il faut s’appuyer sur des exploitants solides comme Icade, Gestrim Lamy ou BNP Paribas. » Encore faut-il que l’offre ne soit pas trop abondante par rapport à la demande. 

À Avignon, notamment, certains investisseurs ont vu leurs logements rester vides, faute de candidats. En revanche, dans des villes comme Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille, Nice ou Montpellier, le marché est porteur. À titre d’exemple, Cerenicimo commercialise une résidence étudiante en plein centre de Nantes, à proximité de l’École supérieure des métiers artistiques et CinéCréatis (école du cinéma). Un studio de 20 m² y est commercialisé à partir de 83 358 € hors taxes (HT). Le gestionnaire, Artemisia, garantit un revenu locatif de 4,20 % HT, hors mobilier. À Lyon, dans le quartier de la Confluence, en plein centre-ville, des studios et deux pièces s’affichent entre 96 326 et 187 727 € HT pour des surfaces comprises entre 19 et 34 m2, avec des équipements de premier plan (piscine, jacuzzi, centre de fitness, cafétéria, laverie, terrasse collective…). Odalys, le gestionnaire, annonce un rendement de 4,1 %. En revanche, on peut être plus prudent sur cette résidence de Troyes (10), gérée par Habitat. L’investissement y est certes modique (58 940 € HT pour 20 m²) et le rendement intéressant (4 %) mais l’emplacement n’est pas optimal : certes à deux pas de l’École supérieure de commerce, la résidence est, toutefois, située à 2 km de l’IUT.


Mots-clés :

ETUDIANT , INVESTISSEMENT LOCATIF , LOCATION MEUBLEE , REDUCTION D'IMPOT , RESIDENCE DE SERVICES , RESIDENCE DE TOURISME , RESIDENCE TROISIEME AGE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier