Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Famille > Enfants > Congé parental : une demande tardive ne justifie pas un refus

Congé parental : une demande tardive ne justifie pas un refus

Avril 2012
Le Particulier n° 1072, article complet.

 

Une salariée souhaitant un congé parental à l’issue de son congé maternité doit le demander à son employeur, par lettre recommandée avec avis de réception un mois avant la fin de son congé maternité. Le non-respect de ce délai ne constitue pas un motif de refus (cass. soc. du 25.1.12, n° 10-16369) ni un motif de licenciement si le travail n’est pas repris à la date prévue.

 


Mots-clés :

CONGE PARENTAL , LITIGE , PROCEDURE , SALARIE




Outils pratiques :

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier