Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Un vidéoprojecteur petit mais costaud

Un vidéoprojecteur petit mais costaud

Un vidéoprojecteur petit mais costaud
Mars 2012
Le Particulier Pratique n° 377, article complet.

Les gros vidéoprojecteurs offrent, certes, une qualité d’image incomparable, mais ils sont bien trop lourds et encombrants pour être déplacés. Les picoprojecteurs se glissent dans la poche d’une veste mais leurs performances d’affichage laissent à désirer. Avec le P1, Asus a réussi à combiner une résolution d’image haute définition de 1 280 x 800 pixels et un appareil qui pèse 415 g. Ce modèle utilise la technologie d’affichage DLP (voir LPP n° 367) avec une lampe à led (30 000 h d’autonomie, soit environ 4 h par jour pendant 20 ans) pour la projection des images. Le niveau de luminosité est de 200 lumens ANSI, ce qui demande tout de même d’être dans la pénombre pour un affichage optimal. Le faible rapport de projection du P1 fait qu’il peut aisément projeter des vidéos en HD sur une surface de 40 pouces de diagonale, soit plus de 1 m. Il dispose d’un système de correction trapézoïdale qui détecte automatiquement l’orientation du projecteur pour corriger la position de l’image. Seule ombre au tableau, et pas des moindres : la connectique. Point de prise HDMI ni de port USB. Il faut se contenter des entrées analogiques VGA et Composite. Il reste que le P1 est très facilement transportable (12,50 x 13 x 3,30 cm) et vendu à un prix plutôt attrayant (459 €) pour ce genre de matériel (asus.com).

 


Mots-clés :

CINEMA , MATERIEL AUDIOVISUEL , VIDEO PROJECTEUR




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier