Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Votre smartphone dopé à l'Internet

Votre smartphone dopé à l'Internet

Juin 2010
Le Particulier Pratique n° 358, article complet.
Auteur : DELFAU (Vincent)

Les smartphones avec accès 3G ont séduit de nombreux utilisateurs grâce à leur grand écran, souvent tactile, leur clavier ergonomique – virtuel ou physique – et une multitude d’équipements : récepteurs GPS, appareils photo, boussoles numériques, tuners FM, voire parfois miniprojecteurs. Ils disposent surtout d’un navigateur – Opera mini, Safari, Firefox mobile, etc. – qui permet de surfer sur Internet. La plupart des sites offrent une version de leurs pages conçue pour qu’elles soient lues sur un téléphone mobile.

Des pages optimisées pour les écrans de téléphone

Aucune manipulation n’est nécessaire pour profiter de ces versions. Les sites identifient votre navigateur et proposent automatiquement un affichage adapté : moins d’images, des menus condensés, du texte sur une seule colonne… Tous les quotidiens, par exemple, sont disponibles dans ce format : lefigaro.fr, liberation.fr, lemonde.fr, 20minutes.fr. Il en va de même pour google.fr, facebook.com, allocine.fr ou pagesjaunes.fr. Les sites non optimisés peuvent, eux aussi, être consultés sur un smartphone, mais il faut zoomer et faire défiler le contenu pour le lire en entier.

Des applications offrant un accès plus rapide

Afin d’améliorer encore le confort de lecture, tous les sites précédemment mentionnés ont mis au point leur propre application mobile. Il s’agit d’un logiciel à télécharger, puis à installer sur votre appareil. D’une manière générale, les applications sont beaucoup plus riches et plus pratiques à utiliser que les sites Web, fussent-ils optimisés pour un affichage sur téléphone. Elles font aussi gagner du temps. Il est, en effet, plus rapide de lancer un logiciel spécifique que de démarrer le navigateur, puis d’entrer l’adresse de la page pour se rendre sur le site.
Toutes les applications ne sont pas compatibles avec tous les smartphones. C’est pourquoi les plates-formes mobiles ont créé leur boutique en ligne : App Store (sur iTunes) pour l’iPhone (environ 180 000 logiciels) ; Android Market pour Android, le système d’exploitation mis au point par Google (50 000) ; Blackberry App World pour Blackberry (7 000), Ovi Store pour Nokia (quelques milliers).
Si de très nombreuses applications ne présentent guère d’intérêt, quantité d’autres, utiles ou divertissantes, tirent parti des capacités des smartphones, que ce soit pour commander sur La Redoute, chiner sur eBay, jouer au PMU, rechercher un Vélib’…

Des services inédits très utiles…

Beaucoup de smartphones disposent de Flashcode. Ce logiciel est conçu pour reconnaître, via l’appareil photo, des codes-barres 2D qui ressemblent à de gros pictogrammes carrés et que l’on trouve sur tous les types de supports (affiches, etc.). Il permet d’accèder à des informations en direct. Aux arrêts de bus de la RATP, il suffit d’approcher votre téléphone d’un de ces codes-barres pour que le logiciel vous donne l’heure de passage du prochain bus. Autre application dans le domaine des transports, SNCF direct affiche, en temps réel, les tableaux des trains au départ et à l’arrivée dans toutes les gares de France et indique les éventuels retards et les voies d’arrêt. Quant à My Airport, mis au point par Aéroports de Paris, il propose des services identiques pour tous les vols de Roissy et d’Orly. Les automobilistes pourront profiter du GPS de leur téléphone grâce aux applications TomTom, Navigon ou MotionX, qui offrent un guidage semblable à celui proposé par les boîtiers de navigation autonomes.
Les utilisateurs professionnels apprécieront de pouvoir intervenir, via Quickoffice mobile suite, sur les documents Word ou Excel stockés dans leur ordinateur – il faut, toutefois, les avoir transférés auparavant sur le smartphone par e-mail ou par wi-fi. Business card reader leur permet de prendre en photo des cartes de visites, qui seront reconnues et rejoindront leur liste de contacts.

… et d’autres plus ludiques

Assez impressionnant, Google Goggles, réservé aux smartphones Android, utilise la technologie de la reconnaissance visuelle : pointez l’appareil vers un paysage ou un bâtiment et, en quelques secondes, s’affichent à l’écran le nom du site et de nombreuses informations qui agrémenteront une balade touristique. L’application permet également de photographier un texte et d’en obtenir la traduction. Le logiciel d’amazon.fr s’appuie, lui aussi, sur cette technologie. Il est capable de reconnaître n’importe quel livre d’après la photo de sa couverture ; l’ouvrage est ensuite intégré à votre panier si vous souhaitez l’acheter.
Enfin, plus ludiques, les applications Shazam et Sudoku magic sont tout aussi bluffantes. La première “écoute” un morceau de musique – à la radio, dans une boutique, un café… – et vous indique le nom de la chanson et de l’artiste. Avec la seconde, photographiez une grille de sudoku, et le logiciel se charge de la résoudre pour vous.
La plupart des applications que nous avons citées sont payantes, mais leur prix n’excède généralement pas quelques euros. Les logiciels de navigation GPS sont plus chers : comptez environ 70 €.

Vincent Delfau


Mots-clés :

GPS , INTERNET , PRIX , TELEPHONE MOBILE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Vous aimerez aussi
Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier