Toute l’information juridique et pratique pour agir

Accueil > Vie pratique > Santé > Licenciement : entretien préalable et arrêt de maladie

Licenciement : entretien préalable et arrêt de maladie

Mars 2002
Le Particulier n° 952, article complet
Un arrêt de la Cour de cassation du 9 octobre 2001, n° 99-41.217, se prononce sur une situation asssez fréquente. Un salarié est convoqué pour un entretien en raison d'une faute qu'on lui reproche et tombe malade avant la date de l'entretien. Qu'advient-il alors de la procédure ? On sait que, selon la loi, l'employeur qui découvre une faute ne dispose que de 2 mois pour engager une procédure disciplinaire. Dans l'affaire jugée, l'employeur avait cru bien faire en reportant l'entretien à l'issue de l'arrêt de travail. Or la guérison n'intervint pas avant l'expiration du délai de prescription de 2 mois. La Cour de cassation a estimé que le salarié ne pouvait plus être licencié, la maladie ne suspendant pas la prescription. Cet arrêt qui, à première vue, semble favorable aux salariés, poussera les employeurs à ne plus faire preuve de patience : si une procédure disciplinaire doit être engagée, ils la poursuivront, que le salarié soit malade ou non.

Outils pratiques :

Mots-clés : ARRET DE MALADIE , ENTRETIEN PREALABLE , LICENCIEMENT POUR MOTIF PERSONNEL

Bannière Prospect 1 landing page 666x300


Vous aimerez aussi

Bannière Le syndic bénévole

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Bouygues Immobilier v1

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail