Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Maison individuelle > Préférer les portes coulissantes ou pliantes... escamotables ou à débattement elliptique

Préférer les portes coulissantes ou pliantes... escamotables ou à débattement elliptique

Mars 2009
Le Particulier pratique n° 344, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)

Version double obligatoire ; Des châssis pour cacher la porte dans un galandage ; Un système battant-pliant.

Les ouvrants coulissants, toujours gain de place, sont adaptés aux personnes handicapées à condition qu'ils ne soient pas trop lourds et que la poignée soit accessible : pour cela, elle doit se situer à hauteur d'épaule, c'est-à-dire à 1 m du sol. La largeur du passage est inférieure à celle de la porte à cause de la poignée, qui doit demeurer accessible. Les dimensions des modèles coulissants restent proches de celles des gammes standard.

Les portes coulissantes s'installent soit en applique, et glissent alors le long d'une cloison, soit en galandage : elles coulissent dans un châssis dissimulé entre deux parois, ce qui augmente l'épaisseur du mur (15 à 17 cm). La solution en applique est un bon compromis lorsqu'il s'avère impossible de casser le mur (mur porteur), mais la pose en galandage est plus esthétique. Les caissons métalliques à l'intérieur desquels la porte disparaît (contre-châssis d'intérieur Scrigno, châssis pour modèle coulissant escamotable Eclisse, châssis Saf-Inside de Mantion, contre-châssis Ermetika) imposent, cependant, de casser le mur sur une largeur équivalente à celle de la porte.

Les portes s'achètent indépendamment des châssis. Ceux-ci existent dans des dimensions adaptées aux portes standard de 70 cm sur 2,10 m, mais se fabriquent aussi sur mesure. Ils offrent également de nombreuses configurations en fonction de la place dont vous disposez : système simple (une porte coulisse d'un seul côté), double (une porte de chaque côté avec possibilité de placer un mécanisme déclenchant l'ouverture simultanée des deux panneaux d'une seule main), télescopique à double vantail (deux portes glissent du même côté et se superposent à l'intérieur du caisson). Pour restreindre le plus possible la réservation qui accueille le châssis lorsque l'espace est réduit, il existe des modèles coulissants partiellement escamotables (Scrigno Armonico, Eclisse Novanta). L'encombrement représente la moitié de l'ouverture de la baie créée.

Assurez-vous de la résistance mécanique du caisson : certains, pleins et dotés de renforts horizontaux, garantissent une bonne rigidité, tandis que d'autres sont constitués de simples traverses, et s'avèrent donc beaucoup moins solides. Dans les magasins Lapeyre, vous pouvez trouver un caisson plein à partir de 306 € (Uno 1 porte). Des fabricants de châssis prévoient en option une motorisation (Eclisse). Si une marque ne la propose pas (Scrigno), cette opération peut être effectuée par d'autres sociétés, comme Ditec, dont le modèle Olly C est compatible avec les contre-châssis Scrigno et Eclisse, même préexistants.

Il faut savoir que les portes coulissantes standard présentent des qualités d'isolation acoustiques inférieures à celles des versions battantes. Lorsqu'elles sont fermées, un pont phonique se forme à la jonction menuiserie-maçonnerie ainsi que dans la cloison laissée vide, ce qui peut être gênant pour séparer une chambre à coucher d'une pièce à vivre. Pour bénéficier d'une meilleure protection contre le bruit, il faut alors opter pour une porte à âme pleine, et fixer sur le châssis une plaque de plâtre aux propriétés d'isolation acoustique, de type Placo Phonique de Placoplatre ou Knauf Diamant Phonik.

Une autre solution ingénieuse consiste à poser des portes pliantes-battantes, dites à débattement elliptique. Traditionnellement réservées au milieu hospitalier ou à l'hôtellerie, elles peuvent être installées aussi chez un particulier (Portes Ellipse). Ces modèles se replient sur eux-mêmes, réduisant de deux tiers la surface du débattement initial. Ils permettent d'élargir le passage jusqu'à 1,20 m. Le mouvement de la porte décrit un arc d'ellipse à 20° au lieu d'un arc de cercle comme les versions battantes. Le mouvement latéral est guidé par une roulette située dans un rail en aluminium. Ces portes existent en version simple action (ESA) ou double action (EDA) dont les vantaux se replient jusqu'à 360°. Elles s'ouvrent alors dans les deux sens, vers l'intérieur ou l'extérieur, et autorisent la fonction va-et-vient.

Ces versions battantes-pliantes ont une âme pleine ou alvéolaire. Elles reçoivent des finitions variées prépeintes, plaquées bois ou stratifiées, et sont montées dans des huisseries en bois ou métalliques. Elles disposent d'une sécurité antipince-doigts. Le prix dépend des options choisies et des dimensions. Comptez environ 400 € HT pour un modèle 80 cm simple action, prépeint, avec huisserie en sapin. Le même en double action coûte environ 591 € HT.

Mots-clés :

HANDICAPE , PORTE , PORTE D'ENTREE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier