Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Assurer l'isolation : laine minérale, végétrale ou animale

Assurer l'isolation : laine minérale, végétrale ou animale

Juin 2006
Le Particulier pratique n° 314, article complet.
Auteur : ROUSSILLE (Katia)
Les laines de verre et laines minérales, auxquelles on reproche l'utilisation de HCFC (hydrochlorofluorocarbonnes), nocifs pour l'environnement, se donnent bonne conscience en ­arguant de leur capacité à faire diminuer les notes de chauffage, et donc à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, Rockwool affirme disposer d'un des rares produits industriels qui fait économiser plus d'énergie qu'il n'en consomme. Sur une période de cinquante ans, son isolant en laine de roche classique peut permettre d'économiser plus de cent fois plus ­d'énergie primaire que sa production, son transport et son élimination n'en ont dépensée. L'équilibre énergétique devient positif cinq mois après son installation, et la balance écologique du CO2, seulement quatre mois après.

Les FDES de ces grands industriels de laines minérales que sont Saint-Gobain (Isover) et Rockwool comptabilisent tout. Les fabricants d'isolants d'origine végétale (lin, chanvre, liège, cellulose) ou animale (mouton) s'en dispensent puisque leurs matériaux sont issus de ressources renouvelables, offrent des qualités isolantes d'un bon niveau, sont sains, faciles à poser et résistants. Sous la marque Isover de Saint-Gobain, on trouve d'ailleurs des laines à base de chanvre. L'efficacité thermique du chanvre est égale à celle de la laine de roche, celle du lin restant meilleure. Ces matériaux dits écolos régulent aussi l'hygrométrie et les échanges ­gazeux, ce qui évite l'emploi de pare-vapeur.

Pour conserver leurs avantages sur le plan de l'environnement, il faut que le transport de ces laines animales ou végétales ne soit pas trop ­coûteux en énergie. Il est aberrant d'acheter du coton venu d'Afrique ou du coco. Il faut également qu'elles soient exploitées telles quelles, sans être traitées. Entre la laine de mouton et la plume de canard, par exemple, on choisira la première, car la seconde est traitée antimite. Ces matériaux se vendent en rouleau ou en vrac pour des remplissages. On les trouve maintenant chez les négociants classiques ; Camif Habitat propose quelques références, pour le chanvre en particulier.

Mots-clés :

LABEL , MATERIAU DE CONSTRUCTION , PRODUIT ECOLOGIQUE , PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT , TRAVAUX




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier