Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Choisir une protection solaire efficace, solide même dans les grandes largeurs

Choisir une protection solaire efficace, solide même dans les grandes largeurs

Juillet-Août 2008
Le Particulier pratique n° 337, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)

Un store banne à la bonne avancée ; Un coffre pour protéger le mécanisme ; Une toile technique qui fait bouclier.

Les stores bannes sont fabriqués sur mesure. La première question à se poser est donc celle du dimensionnement. La largeur est déterminée par la configuration des lieux, la présence de fenêtres, de portes, etc. L'avancée doit être suffisante pour éviter la perte de protection au sol. Par conséquent, elle sera supérieure à la longueur de la terrasse. Selon l'orientation de celle-ci et la surface à protéger du soleil, le professionnel recommandera la largeur et l'avancée idéales (par exemple, pour 3,50 m d'avancée, l'ombre obtenue est d'environ 2,30 m). Si la terrasse est très vaste, il est possible d'accoler plusieurs stores. La tendance est aux modèles de plus en plus larges : le Corfou de Storistes de France va jusqu'à 11,82 m et possède quatre bras ; le banne coffre Topaze de Marquises Stores, jusqu'à 7 m, est doté d'une nouvelle génération d'articulations plus résistantes composées de bandes en inox ; le store Super de Franciaflex atteint 17,72 m.

Le second point à examiner est le type de store, et donc la protection de la toile et du mécanisme. Le store monobloc, le plus simple et le moins cher, ne comporte aucune protection ; éventuellement, un auvent en aluminium est fixé au-dessus. L'armature et le bras restent à l'air libre une fois qu'il est fermé. Un placement judicieux sur la façade, comme sous une avancée de toit, permet de réduire les agressions des intempéries. Le store semi-coffre (ou cassette) est un modèle banne équipé d'un caisson en aluminium ou en PVC dans lequel la toile s'enroule. Les bras se replient en dessous, mais demeurent à l'air libre une fois le store replié. Le store coffre, plus haut de gamme, apporte une protection totale à la toile et aux bras, qui se replient à l'intérieur du coffre. Plus imposante que les solutions précédentes, cette conception garantit au store une longévité accrue. Il existe aujourd'hui des modèles au design soigné, disponibles dans de nombreux coloris, et qui s'intègrent parfaitement aux façades.

Vient ensuite le choix de la toile. Elle doit assurer à la fois une protection thermique et contre les UV, et un confort visuel contre l'éblouissement. Résistance aux déchirures, étanchéité, traitement antisalissures sont, en outre, autant de paramètres à prendre en compte. Les tissages techniques, aux coloris et aux motifs variés, rendent ces toiles aussi belles qu'efficaces et solides. N'oubliez pas que la couleur conditionne l'énergie absorbée, les teintes claires réfléchissant plus d'énergie solaire que les tons sombres. La majorité des toiles sont en acrylique (le coton, pourtant plus efficace, reste très peu vendu, car moins durable). Il en existe différentes qualités. Les toiles acryliques 270 g/m2, traditionnellement à rayures, offrent une palette de coloris limitée. Les versions 300 g/m2, la gamme la plus classique, se déclinent en de multiples couleurs tendance très déco. Les acryliques 360 g/m2, le haut de gamme, aux motifs raffinés, sont plus résistantes et assurent une meilleure protection. L'acrylique tous temps est enduite d'un produit spécial sur une face qui garantit une bonne imperméabilité en cas de pluie. L'eau glisse dessus en éliminant les salissures.

Depuis quelques années, des toiles technologiques, véritables textiles intelligents, sont apparues sur le marché. Elles agissent comme des boucliers antisoleil. Le modèle aéré Soltis 92 de Ferrari, par exemple, avec des microperforations, est constitué d'une armature en fils polyester enduits de PVC, puis consolidé par traitement thermique. Très résistante aux déchirures et aux mauvaises conditions climatiques, cette toile présente une grande stabilité dimensionnelle et assure une bonne protection solaire (elle rejette jusqu'à 97 % des rayons) tout en favorisant la circulation de l'air sous le store pour éviter l'effet de serre. Utilisée en store vertical, elle permet également une occultation efficace.

Autre fleuron de ce marché, la Boréal de Rayflectiss est constituée d'une succession de films métalliques massifs continus et réflecteurs. Tout en diminuant l'intensité lumineuse perçue à l'intérieur de l'habitat, elle permet de voir le paysage. Elle garantit une réduction de la chaleur solaire jusqu'à 94 %. L'application d'un film spécifique hydrophobe utilisé en aérospatiale (Vylnar) la rend étanche et filtre les UV nocifs. Elle n'est disponible, pour l'instant, qu'en 12 coloris-décor. Citons encore dans ce créneau technologique la collection Orchestra de Dickson-Constant, qui imite les matières naturelles comme le lin et le chanvre, mais retient plus de 70 % de la lumière et de la chaleur solaire. Un traitement Cleanguard à base de nanomolécules de fluor lui confère une résistance inégalée contre les taches, les corps gras et l'eau.

La touche finale de notre store banne sera assurée par le lambrequin, bandeau amovible qui vient en tombée. Vendu en option sur certains modèles, il ne peut pas être installé sur un store coffre. Pour se prémunir contre la lumière rasante du soleil, en particulier lorsque la terrasse est exposée à l'ouest, il existe un système de lambrequin enroulable additionnel, Modul'ombre. Komilfo propose un store à lambrequin variable. Son coffre très compact s'accroche à la barre de charge du store, et est quasi invisible une fois replié.

La surface d'un store banne pouvant aller jusqu'à 18 m2 – d'où une prise au vent énorme –, sa pose est une affaire de professionnels, et doit s'effectuer dans les règles de l'art. De plus, avec l'apparition de nouveaux matériaux porteurs, le storiste doit impérativement vérifier la nature du support (béton cellulaire, brique alvéolaire, isolation par l'extérieur) pour choisir le type de fixation approprié (scellement traditionnel, goujon, chevilles chimiques). Suivant la configuration de la façade, les stores se fixent soit de face, au-dessus des ouvertures ; soit en pose plafond, sous le retour de la toiture. L'installation dans les supports est une opération délicate. Le storiste effectuera les réglages sur place : angle d'inclinaison, fin de course moteur...

Mots-clés :

FENETRE , ISOLATION THERMIQUE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier