Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Spams (ou pourriels)

Spams (ou pourriels)

Mai 2008
Le Particulier n° 1025, article complet.

Nature : mails publicitaires non sollicités.
Risques : encombrement de votre messagerie, tentatives d'escroquerie.
Protection : logiciel de mes-sagerie ; logiciels spécialisés.

Les mails publicitaires sauvages repré­­senteraient plus de la moitié des mails circulant sur Internet. La plupart sont envoyés suite à la récupération des adresses d'internautes sur les forums, les listes de diffusion ou l'inscription à des newsletters. La parade consiste à créer une adresse mail qui sera réservée à ces usages et aux achats sur Internet, et une autre adresse destinée à vos seuls correspondants réguliers. Autre astuce, créer une adresse plus complexe que celle attribuée par votre FAI, car les spammeurs disposent aussi de logiciels reconstituant de façon aléatoire des adresses mail simples. Aussi, incluez dans votre adresse des chiffres et d'autres caractères. Par ailleurs, votre logiciel de messagerie peut bloquer des mails indésirables, soit par des « règles de message » que vous créez (dans le menu « outils » ou « options » du logiciel), soit avec une fonction spécifique de détection des spams par une analyse statistique du contenu des messages (disponible par exemple sur Thunderbird, Foxmail, ou les versions récentes d'Outlook Express). Votre FAI propose aussi des solutions de filtrage, accessibles par la zone « webmail » de son site. Enfin, il existe des logiciels de filtrage, téléchargeables gratuitement (voir le tableau p. 80) ou payants, généralement intégrés dans des suites logicielles de protection. Malgré ces précautions, vous recevrez quand même des mails non sollicités. La prudence exige de ne jamais y répondre, ni de cliquer sur les liens vers lesquels ils renvoient (pas même celui, en principe, destiné à vous désinscrire) : vous ne feriez que confirmer à l'expéditeur votre adresse et que vous lisez ses envois, ou vous déclencheriez l'installation sur votre ordinateur du virus, spyware ou autre logiciel malfaisant contenu dans le spam. Ne vous laissez pas prendre aux tentatives d'escroquerie que sont les annonces de gains à des loteries, ou les offres de participation à des transferts de fonds douteux à l'étranger. Une variante est constituée par les « hoax », mails contenant des informations alarmistes (péril, enlèvement d'enfant...) ou séduisantes (gains potentiels), que vous êtes invité à diffuser. Elles sont largement ou totalement fausses, voire dangereuses lorsqu'elles incitent, par exemple, à télécharger un faux correctif de sécurité. Avant de rediffuser un tel mail, vérifiez son authenticité sur un site spécialisé tel hoaxbuster.com ou hoaxkiller.fr. Soyez encore plus vigilant à l'égard des mails en apparence sérieux, qui semblent provenir d'une banque ou d'un site commercial, mais vous renvoient sur un site contrefait par un pirate, à partir duquel il peut infecter votre ordinateur, ou vous demander des données confidentielles, sur votre carte bancaire, par exemple (procédé dit de « phishing », voir aussi le n° 1013 du Particulier). Si vous avez un doute, contactez votre banque via une adresse Internet dont vous disposez déjà, ou trouvée sur un annuaire ou un moteur de recherche. Des logiciels antiphishing existent (Internet Explorer en intègre un depuis la version 7), mais ils ne peuvent remplacer votre vigilance.

Mots-clés :

INFORMATIQUE , ORDINATEUR , SECURITE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier