Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Dégustation de chocolat noir : équitable contre industriel

Dégustation de chocolat noir : équitable contre industriel

Mai 2006
Le Particulier pratique n° 313, article complet.
Auteur : ROUSSILLE (Katia)

Côté goût, le carré de chocolat du commerce équitable se distingue peu de celui des industriels, sauf quand il est sans lécithine de soja.

Le rayon des plaquettes de chocolat s'est enrichi des produits du commerce équitable. Ils se placent aux côtés des industriels Nestlé, Lindt, Côte d'Or, et des marques des distributeurs. L'une d'elles, Monoprix, s'est infiltrée dans ce courant “de consommation res­ponsable de denrées sélectionnées pour leur qualité et pour leur processus de production qui favorise le développement durable des pays du Sud”. Nous avons choisi de déguster le noir classique, à base d'environ 60 % de cacao.

En France, c'est souvent le label Max Havelaar qui identifie ces produits, certifiés au niveau international par la Flo, (Fairtrade Labelling Organisation). Le bio équitable Cémoi s'en dispense. Les lois de ce type de commerce, délimitées par un ­cadre de référence de l'Afnor depuis janvier dernier, ne sont pas ici notre propos : nous avons comparé ces produits sur le plan du goût, à l'aveugle, comme n'importe ­lesquels vendus en grande surface.

Effectivement, si la démarche militante suf­­fit pour effectuer cet achat, la qualité n'enlève rien au geste... L'aspect gourmand cons­­titue d'ailleurs le meil­leur moyen de dynamiser ce type de commerce. Les acteurs du marché l'ont bien compris.

Le goût du cacao pur

La ­coopérative El Ceibo d'Alter Eco utilise des fèves issues de l'agriculture biologique, et le sucre de canne non raffiné provient des Philippines. Pour pallier l'absence de lécithine de soja, un émulsifiant qui favorise le caractère fondant du carré de chocolat, les ingrédients subissent un “conchage” plus long. Les amateurs de chocolat sec apprécient.

Les trois autres “équitables” se sont rapprochés des recettes des industriels, ce qui rend leurs chocolats plus fondants. Quant à la provenance du cacao, pour ces tablettes à prix moyen, seules les versions du commerce équitable l'indiquent, puisqu'il soutient les petits producteurs.

Katia Roussille

Mots-clés :

ALIMENTATION , CHOCOLAT




Outils pratiques :
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier