Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Priorité à l'isolation du toit

Priorité à l'isolation du toit

Juillet-Août 2008
Le Particulier n° 1027, article complet.
Auteur : COULAUD (Nathalie)

Une bonne isolation du toit peut réduire jusqu'à 30 % les pertes de chaleur, pour un coût (matériaux et mise en œuvre compris) relativement modéré.

Les différentes méthodes

Isoler le plancher des combles

Lorsque les combles sont non habitables et non chauffés.

Avantage : simple à mettre en œuvre ; large choix de matériaux : laines minérales (de verre ou de roche) en rouleau, en panneau ou en vrac insufflées avec une machine ; panneaux de polystyrène expansé, polystyrène extrudé, polyuréthane, ou matériaux naturels.

Inconvénient : si l'accès aux combles doit être préservé (pour l'entretien de la toiture, par exemple), il faut prévoir un chemin de circulation sur l'isolant pour ne pas le détériorer ; mieux vaut choisir des isolants en vrac qui ne se tassent pas et que les rongeurs n'attaqueront pas.

Isoler l'intérieur de la charpente

Cette méthode consiste à poser entre les solives, sur les chevrons, un matériau isolant : de la laine minérale recouverte d'un panneau rigide ; un isolant rigide, ou, plus écologiques, des panneaux de fibragglo (fibre de bois enrobée de ciment) ou de laine de cellulose.

Avantage : réalisable de l'intérieur, sans toucher à la couverture, par exemple à l'occasion de travaux d'aménagement des combles.

Inconvénient : impossible ou complexe à réaliser si les combles sont déjà aménagés ; il faut parfois ajouter un contre-chevronnage pour avoir une épaisseur d'isolant suffisante (≥ 15 cm) ou pour éviter les ponts thermiques (discontinuités de l'isolant) dus à une pose uniquement entre les chevrons.

Isoler entre la charpente et la couverture

Avantage : supprime ou réduit les ponts thermiques ; la charpente n'est pas modifiée à l'intérieur (elle reste visible et accessible) ; la plupart des matériaux isolants sont utilisables (y compris des matériaux en vrac, plus économiques).

Inconvénient : nécessite la dépose de la couverture, c'est donc une solution à envisager surtout à l'occasion d'une réfection totale de celle-ci, ou si la charpente est inaccessible de l'intérieur.

Isoler une toiture-terrasse

On pose à l'extérieur une couche d'isolant sur la couche d'étanchéité, recouverte d'une couche de gravier. Il faut utiliser un matériau insensible à l'eau (verre cellulaire, billes d'argile...). Si l'étanchéité est en mauvais état, elle doit être refaite sur la couche d'isolant, et sera elle-même protégée (gravier, dallage...).

Les points clés d'une isolation réussie

Assurer la ventilation de la toiture : il faut toujours ménager une lame d'air suffisante entre l'isolant et la charpente ou l'isolant et la couverture, pour éviter que ces éléments ne se détériorent.

Veiller à la continuité de l'isolant de la toiture avec celle des autres parois, notamment celle des murs, et à la mise en œuvre de l'isolant autour des lucarnes, fenêtres de toit et souches de cheminée.

Protéger l'isolant de l'humidité, c'est-à-dire de l'air chaud chargé de vapeur d'eau qui provient de l'intérieur de la maison. Cette protection est assurée par un film étanche dit « pare-vapeur » sur l'isolant, du côté tourné vers l'intérieur de la maison. Ce pare-vapeur est parfois inclus à l'origine (notamment pour les isolants en rouleaux). Seule exception : en cas de pose d'isolant en couches croisées (combles non aménagés), seule la couche du dessous doit avoir un pare vapeur.

Ne jamais isoler une toiture-terrasse par l'intérieur : cela ne ferait qu'accentuer l'importance des chocs thermiques sur la dalle.

Attention aux isolants minces, ils ne constituent pas une alternative aux isolants traditionnels. Les études les plus récentes du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) montrent, en effet, qu'ils ont des performances insuffisantes. Ils peuvent, cependant, être utiles ponctuellement.

Si vous choisissez des isolants naturels tels que le liège, la fibre de bois, la ouate de cellulose, la laine de chanvre... tout à fait performants et écologiques, veillez à choisir un entrepreneur qui sache les mettre en œuvre convenablement.

Mots-clés :

AMELIORATION DE L'HABITAT , CREDIT D'IMPOT , FACADE , FENETRE , ISOLATION THERMIQUE , MAISON INDIVIDUELLE , TOITURE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier