Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Maison individuelle > Rénover une verrière ancienne : Jardin d'hiver ou pièce toute saison

Rénover une verrière ancienne : Jardin d'hiver ou pièce toute saison

Rénover une verrière ancienne : Jardin d'hiver ou pièce toute saison
Juin 2011
Le Particulier Pratique n° 369, article complet.
Auteur : MARTIN (Claire)

Une verrière ancienne en acier possède un charme indéniable, ce matériau lui conférant des lignes fines très gracieuses. S’ils concourent à l’esthétique de la construction, les différents éléments de la structure n’en ont pas moins une fonction utilitaire ; ils lui permettent de résister aux masses exercées. Ainsi, un soubassement, en maçonnerie, selon la mode anglaise, ou en métal orné, de style Napoléon III, supporte l’ossature.
Cependant, dans ces anciennes verrières, l’étanchéité et l’isolation thermique font souvent défaut. Des solutions existent pour y remédier, tout en gardant à la construction son aspect d’origine. Encore faut-il déterminer, avant d’entreprendre la rénovation, l’utilisation que l’on compte en faire : jardin d’hiver ou pièce habitable.

Assurer l’étanchéité d’un jardin d’hiver

Si vous souhaitez simplement y entreposer les plantes sensibles au froid pendant la mauvaise saison ou vous y prélasser durant les beaux jours, la première chose à faire est d’assurer l’étanchéité de l’édifice. En effet, les vitrages d’origine – qui ont de 3 à 4 mm épaisseur – sont fréquemment abîmés ou fendus. L’eau de pluie s’immisce alors le long des joints, entre le métal et le verre, et les infiltrations corrodent la structure métallique. Plusieurs interventions sont possibles, en fonction du budget dont vous disposez. La rénovation la plus économique consiste à remplacer les carreaux fendus par des vitrages simples identiques de 3 mm d’épaisseur, à décaper les profils, à refaire les joints au mastic et à passer sur les profils deux couches de peinture sur un antirouille, par exemple du Rustol-Owatrol. Sachez, toutefois, que, si la verrière est de forme arrondie ou si la hauteur des vitrages à découper dépasse 2 m, vous devrez vous adresser à un vitrier, les grandes surfaces de bricolage se limitant à ce gabarit. De toute façon, mieux vaut toujours confier la rénovation à une entreprise, car remplacer une surface vitrée est une tâche délicate. Enfin, en cas d’urgence, des professionnels peuvent vous dépanner en posant des bandes d’étanchéité en aluminium quadrillé collées sur les profils et débordant sur les vitrages.

Installer des vitrages épais sur le toit impose de changer les profils

Faire changer les vitrages de sa verrière peut être l’occasion de passer, en toiture, à une qualité de verre supérieure. Certains vitriers vous proposeront du verre cathédrale ou du verre armé de 6 mm d’épaisseur, opaque, incorporant un petit treillis métallique, dont l’avantage est de ne pas modifier le style de la construction. Ces deux matériaux, plus solides, puisque plus épais, que le verre d’origine, sont peu onéreux, mais leur emploi est déconseillé : le document technique unifié (DTU) recommande d’utiliser du verre Stadip 44.2, constitué de deux plaques de verre de 4 mm d’épaisseur collées en sandwich sur un film butyral de polyvinyle (PVB). Celui-ci maintient le vitrage en cas de bris dû à un choc (lors d’une averse de grêle, par exemple) et évite ainsi que les occupants ne soient blessés.
Mettre en place ces vitrages épais nécessite de remplacer les anciens profils en acier, en forme de T, dont la profondeur et, parfois, la résistance sont insuffisantes. Les ­modèles actuels, eux aussi en acier, plus performants, subissent différents traitements : sablage, zingage électrostatique, puis peinture époxy cuite au four. Il existe des profils drainants, là encore en acier, conçus pour évacuer l’eau sans corroder l’acier. La jonction entre le toit de la verrière et la façade de l’habitation doit également être étanchée en y apposant une bande en zinc, en plomb ou en tôle pliée, doublée d’un joint. Cette bande permet à l’eau de la façade de la maison de s’écouler sur le toit de la verrière.

La façade est moins exigeante que la toiture

En ce qui concerne la façade, vous n’êtes pas obligé, contrairement au toit, de faire poser du verre Stadip 44.2, ce qui vous épargne le changement des profils. Pour le remplacement de vitrages simples, la dépose, le nettoyage des profils, la repose, la peinture avec traitement anticorrosion, comptez de 600 à 700 €/m2 déployé (Vérandas & Verrières) – déployé signifie que l’on prend la surface de la toiture comme référence. Les vitrages ne doivent pas être jointoyés avec de la silicone sensible au gel et se dégradant en 2 ou 3 ans. Un joint composé d’un mélange semi-vulcanisé de butyl et de caoutchouc, d’une durée de vie d’environ 20 ans, est préférable.
Si vous envisagez la création d’ouvrants sur les parois verticales, sachez que vous allez vous engager dans des travaux compliqués. En effet, le ferronnier devra scier sur place certains profils à la meuleuse, et les projections de métal endommageront les autres éléments de la structure ainsi que les vitres. Peu d’artisans acceptent, d’ailleurs, ce type d’ouvrage en rénovation partielle. En revanche, cela pose moins de problème en toiture. La création d’un ouvrant avec double vitrage de 45 x 60 cm revient à environ 1 200 € (Vérandas & Verrières).

Pour profiter de la verrière toute l’année, il faut une isolation thermique

Rénover de fond en comble une verrière ancienne en acier représente un vrai travail de précision. Lucien Longueville, spécialiste dans ce domaine, procède ainsi : après un désossement total de la structure métallique, les profils sont nettoyés, les ornements rénovés et repeints en atelier. Sur les profils sont ajoutées des moulures, qui leur donnent une profondeur de 28 mm, nécessaire à l’insertion d’un bon double vitrage. Les portes – dont la partie basse est, à l’origine, creuse, composée de deux plaques en acier – sont refaites à l’identique visuellement, mais un isolant en polyuréthane compressé est placé à l’intérieur. Les parcloses (profilé qui maintient la vitre dans son châssis) sont collées par un joint sur le carreau, emboîtées les unes dans les autres, puis scellées avec un joint néoprène assorti à la couleur de la verrière.
Les prix dépendent de la surface de la verrière et de la complexité de la décoration. Si cette dernière se limite à quelques volutes et à un motif sur le bas des portes, comptez environ 2 500 €/m2 pour la rénovation totale de l’étanchéité, l’isolation thermique, sans électricité ni chauffage, d’une verrière de 20 m2. Pour une superficie plus petite, les prix sont calculés sur devis, le temps de forge des différentes pièces pouvant l’emporter sur celui de la pose. Un ouvrage de qualité se reconnaît à ses parties métalliques soudées, et non vissées ni serties, afin d’assurer à la structure une solidité pérenne.

Acheter du neuf est parfois plus avantageux qu’une rénovation totale

Compte tenu du coût élevé d’une rénovation totale, nous avons demandé des devis pour du neuf à des fabricants de verrières en acier à l’ancienne mais utilisant les dernières avancées de la technologie : profils sablés, recouverts d’une peinture époxy, vitrages isolants à faible émissivité, protection solaire. Nous avons constaté des prix équivalents au mètre carré à ceux de la rénovation thermique d’une construction ancienne. Chez Turpin-Longueville, une verrière en acier neuve vaut entre 2 000 et 4 000 €/m2 au sol, suivant le modèle, avec garantie décennale. Vérandas & Verrières la facture environ 1 500 €/m2 déployé, ce qui revient à peu près au même rapporté au prix du mètre carré au sol. Faites préciser sur le devis s’il s’agit de mètres carrés de surface au sol ou de mètres carrés déployés, car une verrière de 10 m2 au sol ne coûte pas le même prix selon qu’elle fait 4 ou 6 m de haut.
Faire restaurer une verrière en acier présente un intérêt si la rénover partiellement suffit. Lorsqu’il faut procéder à sa rénovation totale, il n’est pas sûr que le jeu en vaille la chandelle.

Claire Martin


Mots-clés :

MAISON INDIVIDUELLE , TRAVAUX , VERANDA




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier