Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Etroite surveillance pour les patients sous Multaq

Etroite surveillance pour les patients sous Multaq

24/01/11 à 13:00 par DELMAS (Stéphanie)

Les personnes traitées avec la dronédarone, risquent une atteinte hépatique. Un bilan sanguin doit être effectué.

Prescrit en cas de troubles du rythme cardiaque, le Multaq (dronédarone) est commercialisé en France depuis fin octobre 2010. Plusieurs cas d'atteintes hépatiques - certains ont nécessité des transplantations - ayant été rapportés chez des patients traités avec ce médicament, l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) vient de modifier les données de phamacovigilance de cette spécialité.

Les professionnels de santé doivent contacter tous les patients actuellement traités pour réaliser un bilan hépatique. La personne sous traitement doit immédiatement signaler à son médecin tout symptôme d'atteinte hépatique potentielle tel que douleur abdominale, anorexie, nausées, vomissements, fièvre, malaise, fatigue, ictère, urines foncées ou démangeaisons.

À l'avenir, lorsque ce médicament sera prescrit pour la première fois, un bilan hépatique préalable devra être réalisé puis renouvelé tous les mois pendant 6 mois, puis à 9 et 12 mois et régulièrement par la suite.

Liens externes :
  • Communiqué de presse de l'Afssaps du 21/01/2011 : Cas d’atteintes hépatiques sévères à la suite d’un traitement par MULTAQ® (dronedarone) Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

MEDICAMENT , PRODUIT DANGEREUX , SECURITE DES PRODUITS




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier