Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Internautes, faites vos jeux !

Internautes, faites vos jeux !

Octobre 2010
Le Particulier Pratique n° 361, article complet.
Auteur : DELFAU (Vincent)

Depuis juin, les jeux d’argent sont autorisés en ligne au-delà des sites de la Française des jeux et du PMU, qui perdent leur monopole et sont rejoints par Winamax, Eurosportbet, Unibet, Bwin, etc. Après le vote de la loi du 12 mai sur l’ouverture à la concurrence de ce secteur, une trentaine d’opérateurs ont obtenu un agrément de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) pour lancer leur plateforme.

Nos concitoyens n’avaient, d’ailleurs, pas attendu que le législateur libéralise le marché pour miser sur Internet, même si cette activité était jusqu’alors illégale. Les sommes dépensées par les internautes de l’Hexagone étaient estimées à 2 milliards d’euros par an. Désormais, les opérateurs agréés doivent proposer des sites en “.fr” et bloquer l’accès de leurs versions internationales aux visiteurs français.
Paris hippiques, sportifs, poker sont les trois types de jeux autorisés. Certains opérateurs se cantonnent à une seule de ces activités. Ainsi, zeturf.fr et leturf.fr sont spécialisés dans les paris hippiques ; everestpoker.fr et partouche.fr, dans le poker. Les autres offrent plusieurs types de jeux.

Il faut montrer patte blanche avant de dépenser son argent

Quel que soit le site, la première étape consiste à créer un compte. L’internaute doit indiquer son nom, son prénom, son adresse, sa date et son lieu de naissance, et fournir ses coordonnées bancaires. Il a alors un mois pour envoyer un relevé d’identité bancaire et une copie de sa pièce d’identité pour attester de sa majorité et valider son inscription. Cette démarche peut être faite par courrier postal ou en ligne en scannant les documents. En retour, le site fait parvenir un code d’activation pour finaliser l’ouverture du compte.
S’il est possible de déposer de l’argent et de jouer avant l’ultime étape de vérification de l’identité, le joueur ne pourra rapatrier ses gains sur son compte bancaire qu’après la validation définitive. Il doit également préciser le montant maximal des dépôts qu’il s’autorise à effectuer chaque semaine, précaution qui vise à limiter les risques de jeu compulsif (voir l’encadré p. 65). Ce seuil pourra être modifié ultérieurement, mais il faudra attendre 48 h avant que le changement soit effectif.

Tout un éventail de paris sportifs et hippiques

Les sites de paris sportifs permettent de miser sur 15 disciplines : football, tennis, rugby, courses automobiles, judo… Il existe de très nombreux types de paris ; par exemple, qui remportera la compétition, qui marquera le premier but, quelle équipe sera reléguée à la fin de la saison, quel joueur gagnera le premier set ? D’un site à l’autre, les cotes peuvent être légèrement différentes. Certains proposent même de parier en direct, pendant l’épreuve (on parle de live betting), les cotes évoluant alors en temps réel.
En ce qui concerne les paris hippiques, les habitués du PMU ne seront pas déboussolés : ils retrouveront les formules traditionnelles de paris mutuels consistant à deviner le cheval vainqueur ou placé, ou bien les deux, trois, quatre ou cinq premiers chevaux d’une course, avec quelques variantes ou combinaisons possibles. Les types de paris ne varient finalement pas beaucoup d’un site à l’autre, même si certains innovent un peu : le Ze couillon de zeturf.fr propose de trouver le cheval qui terminera en quatrième position.

Seulement deux variantes de poker

Les plateformes de poker en ligne ne sont autorisées à offrir que deux variantes du jeu : le très populaire Texas Hold’em et l’Omaha poker 4, sous forme de tournois ou de cash games, c’est-à- dire des parties dans lesquelles il est possible d’entrer et de sortir à tout moment. Les sites se distinguent par la clarté et le design du logiciel que les joueurs doivent installer, par la commission qu’ils prélèvent sur les mises en plus de la taxe de 2 % commune à tous les acteurs, par la quantité et la dotation des tournois qu’ils organisent et par le nombre d’internautes connectés simultanément. Les amateurs de poker déplorent que, depuis la libéralisation du marché, ils doivent se contenter du seul public français, alors que, auparavant, ils affrontaient des adversaires du monde entier.

Vincent Delfau


Mots-clés :

INTERNET , JEU D'ARGENT , LOTERIE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier