Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Librairie et hors-séries > Divers > Le Particulier immobilier n° 340

Le Particulier immobilier n° 340

Le Particulier immobilier n° 340
Parution : Avril 2017
62 pages
VERSION IMPRIMÉE :
7,70 €
VERSION NUMÉRIQUE :
4,99 €
ABONNEMENT :
69,00 €


Incertitudes

Traditionnellement, les années électorales sont mauvaises pour l’immobilier. Les transactions s’arrêtent, jusqu’à ce que soient connues les premières mesures affectant la pierre. Favorables ou pas. Cette année, les élections n’auront pas le même impact pour tous. L’approche du vote ne change rien pour les primo-accédants. Le prêt à taux zéro leur est ouvert en 2017, et les taux d’intérêt se maintiennent à un niveau historiquement bas. Même constat pour les secondo-accédants, qui ont facilement accès au crédit. Mais au-delà d’un budget de 700 000 €, les acquéreurs sont nettement attentistes depuis le début de l’année. Le sort de l’ISF reste une grande inconnue : sera-t-il amendé, supprimé, conservé en l’état ? Selon le Président élu, un achat important pourrait avoir plus ou moins de conséquences fiscales. Sur le marché de la résidence secondaire, ce sont les vendeurs qui se sont retirés. Ils attendent une modification de la taxation des plus-values immobilières ou de celle des barèmes fiscaux sur les donations avant de faire un arbitrage. Quant aux investisseurs, ils sont confrontés à deux questions. L’une est technique, c’est celle du sort de l’encadrement des loyers. L’autre, plus stratégique : la pierre peut-elle sécuriser l’épargne financière en cas de « Frexit » ? Autant de questions, pour l’instant sans réponse, qui paralyseront le marché au moins jusqu’au mois de juin.

Catherine Schmidiger, Rédactrice en chef

Le Particulier immobilier n° 340 vous est proposé en version imprimée et en version numérique (consultez la définition d'un produit numérique).

Articles au sommaire de ce numéro :