Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Laver son linge à l'eau de pluie n'est pas recommandé

Laver son linge à l'eau de pluie n'est pas recommandé

Laver son linge à l'eau de pluie n'est pas recommandé
06/03/17 à 07:59 par ALEXANDRE (Stéphanie)
Mis à jour le 20/05/17 à 01:41

L’ANSES déconseille d’utiliser l’eau de pluie pour le lavage du linge des personnes les plus vulnérables, en raison d'un risque de contamination chimique.

Le prix de l'eau augmentant sans répit, les Français sont de plus en plus nombreux à récupérer l'eau de pluie pour des usages domestiques, afin de réduire leurs factures d'eau et pour des raisons écologiques. Si le recours à cette ressource naturelle ne pose aucun problème pour l'arrosage des espaces verts, l'alimentation d'une chasse d'eau ou le nettoyage des sols, il en pose un pour le lavage du linge. L'Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) rappelle que "l'utilisation d'eau de pluie, à titre expérimental, sous réserve de mise en œuvre de dispositifs de traitement de l'eau adaptés". L'emploi de l'eau de pluie doit par ailleurs être déclaré en mairie.

Actuellement pour alimenter son lave-linge en eau de pluie, le propriétaire doit faire des installations afin d'éviter tout contact entre elle et l'eau potable. "Lors de leur passage dans l'atmosphère, du ruissellement sur les toitures, dans le réservoir de stockage puis dans le réseau, ces eaux peuvent se charger en métaux, en micropolluants organiques et en micro-organismes", rappelle l'Agence. D'autant que la saison, la pluviométrie, la température, la localisation géographique (rural/urbain), la nature des installations (cuve, collecteur...) sont des critères qui peuvent faire varier la qualité de l'eau de pluie récupérée. 

Compte tenu de l'impossibilité de réaliser une évaluation des risques, l'ANSM recommande que l'eau de pluie ne soit pas utilisée pour laver le linge des jeunes enfants parce qu'ils mettent régulièrement le linge à la bouche, des personnes à risque d'allergie cutanée, des malades hospitalisés dont le linge est lavé à la maison et de ceux qui vivent à côté de sites industriels et agricoles, où l'eau de pluie est susceptible de contenir davantage de contaminants chimiques.

Afin de clarifier les choses, l'Anses préconise l'élaboration d'un guide de bonnes pratiques des règles à observer (tri du linge, température, repassage) pour l'utilisation de l'eau de pluie pour le lavage du linge. Elle recommande également qu’un diagnostic de présence de réseau d’eau non potable soit ajouté avant la vente d'un bien immobilier. 

Pour mémoire : l'eau de pluie est strictement interdite pour une consommation alimentaire. Il est donc impossible de la boire, de l'utiliser pour cuisiner ou laver la vaisselle.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Avis de l’ANSM du 25/11/2016 sur l’utilisation de l’eau de pluie pour le lavage du linge chez les particuliers Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

EAU , LESSIVE , POLLUTION




Outils pratiques :

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier