Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Achat-Vente > Immobilier : les prix se négocient de 4 %

Immobilier : les prix se négocient de 4 %

Immobilier : les prix se négocient de 4 %
28/02/17 à 14:13 par BERNARD (Renaud)
Mis à jour le 01/03/17 à 12:01

Entre le prix affiché et le prix finalement payé au moment de la vente d'un bien immobilier, l'acheteur a réussi à négocier, en moyenne, un peu plus de 4 % de réduction. Le prix des maisons se négocie mieux que celui des appartements.

L'écart entre le prix de vente figurant sur l'annonce immobilière et celui réellement payé par l'acquéreur s'établit, en moyenne à 4,4 % sur l'ensemble de la France, tous biens confondus, en janvier 2017, selon le baromètre LPI-Se loger.

La marge de négociation de l'acheteur est plus importante lorsque la transaction porte sur une maison, avec un prix se négocie de 5 %. Ce chiffre est en augmentation en raison de la hausse des prix affichés en début d'année. C'est en Alsace où la marge est la plus serrée (2,6 %), alors qu'en Bretagne, l'écart est le plus haut (7,8 %).

Les prix des appartements se négocient moins. En moyenne, la marge de manoeuvre pour un appartement est de 3,8 %. En Alsace où la pression de la demande reste forte, l'écart est très faible avec 2,3 % de négociation possible. À l'opposé, en Basse-Normandie, ce taux atteint 8,1 %.

Baromètre LPI-SeLoger 

 Source : Baromètre LPI-SeLoger

 

Renaud Bernard 

Lire aussi :

Mots-clés :

LOGEMENT ANCIEN , MARCHE IMMOBILIER , PRIX , VENTE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier