Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Outils pratiques > Formalités et démarches > Les warrants (Bourse) : définition et fiscalité

Les warrants (Bourse) : définition et fiscalité

Un warrant est un produit financier émis par les banques. Il donne le droit d'acheter ou de vendre un actif financier (appelé "sous-jacent") dans des conditions de prix et de durée définies à l'avance. Comment acheter ou vendre des warrants.

Définition

Les warrants ont pour objectif de dupliquer les performances d'un instrument financier pris pour référence, le "sous-jacent", en les amplifiant par un "effet de levier" (un effet multiplicateur). Ce sous-jacent peut être une action ou un panier d'actions, un indice boursier, une devise, une matière première (sauf l'or) ou un taux d'intérêt.

Les warrants donnent le droit d'acquérir (par une option d'achat ou "call warrant") ou de vendre (par une option de vente ou "put warrant"), pendant une durée déterminée, une certaine quantité du sous-jacent, moyennant un prix fixé à l'émission (le prix d'exercice).

Les warrants sont émis par les établissement financiers, indépendamment de l'émetteur de la valeur sous-jacente. Le warrant est donc indépendant de toute opération financière ou opération sur titres réalisés par l'émetteur.

 

Acheter des warrants

Les warrants sont négociables en Bourse, où ils sont cotés sur un marché spécifique : NextWarrants.

Les warrants sont émis par les banques et s'achètent comme des actions. Vos ordres d'achat et de vente seront réalisés dans un compte titres ordinaire.

Les warrants ne peuvent pas figurer sur un Plan d'épargne en actions (PEA).

 

La fiscalité des plus-values sur les warrants

Les gains réalisés lors de la vente des warrants avant ou à leur échéance sont imposables selon le régime des plus-values de cession de valeurs mobilières. Ces revenus sont donc soumis au barème progressif de l'impôt, sans pouvoir bénéficier de l'abattement général pour durée de détention.

Les pertes sont imputables sur les plus-values mobilières de la même année et des 10 années suivantes.

 

Les prélèvements sociaux

Les plus-values des warrants sont soumises aux prélèvements sociaux au taux global de 15,5 %.

La CSG des revenus soumis au barème progressif de l'impôt est déductible à hauteur de 5,1 % des revenus imposables encaissés l'année de son paiement.

Alexandre Berteaux



Mots-clés :

VALEUR MOBILIERE




Outils pratiques :

 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Réduisez vos impôts
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier