Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Pokemon Go : les appels à la prudence se multiplient

Pokemon Go : les appels à la prudence se multiplient

Pokemon Go : les appels à la prudence se multiplient
11/08/16 à 14:27 par ALEXANDRE (Stéphanie)
Mis à jour le 20/05/17 à 01:15

Les pouvoirs publics rappellent aux utilisateurs du jeu Pokemon GO d'observer les règles premières de sécurité et de prudence, afin d'éviter les accidents de la circulation et de préserver la tranquillité de tous.

Disponible en France depuis fin juillet 2016, l'application mobile Pokémon Go, un jeu vidéo, connaît un succès fulgurant. Mais son utilisation peut provoquer une perte de l'attention et peut ainsi se révéler très dangereuse pour soi et pour les autres. Suite aux signalements de plusieurs incidents dans des lieux publics, le ministère de l'Intérieur rappelle que "jouer et tenter de chasser des Pokémons au volant est évidemment interdit, pour la sécurité de tous". 

Large appel à la vigilance

Les autorités locales, tout comme les pompiers de Paris et la gendarmerie nationale, ont également demandé aux joueurs d'être plus prudents notamment lorsqu'ils traversent une rue. À travers son compte Twitter, la SNCF a également invité les "dresseurs" présents en gare et sur les quais à "redoubler de vigilance pour attraper les Pokemons et à ne jamais descendre sur les voies".

De lourdes sanctions 

Actuellement, plus de 24 millions de Français ont un smartphone et près d'un tiers avouent lire leurs messages en conduisant. Or, le conducteur a l'obligation de rester maître de son véhicule. À défaut, il risque des sanctions.

En effet, conduire avec un téléphone à la main est sanctionné d'une amende forfaitaire de 135 € et d'un retrait de 3 points du permis de conduire. Le fait de consulter ou de manipuler son téléphone est également passible des mêmes sanctions. Par ailleurs, le fait d'avoir un appareil allumé doté d'un écran, placé dans le champ de vision du conducteur et "ne constituant pas une aide à la conduite" est sanctionné d'une contravention de 5è classe d'un montant de 1 500 € et d'un retrait de 3 points du permis de conduire.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi :

Mots-clés :

INFRACTION ROUTIERE , INTERNET , JEU VIDEO , TELEPHONE PORTABLE




Outils pratiques :
Formalités et démarches


Vous aimerez aussi

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier