Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Assurance vie > Assurance vie : la mauvaise foi ne paie plus

Assurance vie : la mauvaise foi ne paie plus

Juillet-août 2016
Le Particulier n° 1123, article complet.
Auteur : SCHMIDIGER (Frédérique)

Si l’assureur n’a pas fourni les informations imposées par la loi, les épargnants peuvent renoncer à une assurance vie et obtenir le remboursement du capital investi. À condition d’agir de bonne foi. Pour les contrats antérieurs à 2015, cette condition n’était pas exigée. Mais la Cour de cassation (cass. civ. 2e du 19.5.16, n° 15-12767), après avoir soutenu l’inverse ces 10 dernières années, prive désormais l’assuré de son droit de renonciation, s’il en a abusé. Par exemple, s’il l’évoque pour effacer des moins-values, alors que, au vu des informations dont il disposait et de sa connaissance du produit, il ne pouvait ignorer les risques de pertes. F. S.


Mots-clés :

ASSURANCE VIE , RUPTURE DU CONTRAT




Outils pratiques :
 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier