Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Achat-Vente > Le recommandé signé par le mari ne vaut rien s'il est adressé à l'épouse

Le recommandé signé par le mari ne vaut rien s'il est adressé à l'épouse

Le recommandé signé par le mari ne vaut rien s'il est adressé à l'épouse
23/05/16 à 12:18 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Le compromis de vente immobilière notifié par lettre recommandé avec avis de réception à l'un des époux n'a pas de valeur s'il a été signé par l'autre conjoint, alors que ce dernier n'avait reçu de procuration pour recevoir le document. Dans ce cas, le délai de rétractation ne court pas et la vente est annulable.

Un couple a signé un compromis et vente de leur appartement. Suite au refus des acquéreurs de signer l'acte de vente définitif, les vendeurs ont réclamé en justice le paiement de dommages et intérêts, par application d'une clause pénale. Si une lettre recommandée avait bien été adressée à chacun des époux, le mari avait signé l'accusé de réception du courrier adressé à son épouse alors que celle-ci ne lui n'avait pas donné de procuration pour recevoir l'acte à sa place. De ce fait, les acheteurs faisaient valoir que la notification du document à l'épouse, indispensable pour faire courir le délai de rétractation de 10 jours (7 jours à l'époque des faits) prévu en cas de signature d'un compromis de vente immobilière, était irrégulière.

Pour les juges d'appel comme pour la Cour de cassation, la demande des vendeurs ne peut pas aboutir au motif que le pouvoir donné à l'époux de recevoir la notification à la place de l'épouse faisait défaut et qu'ainsi le délai de rétractation n'avait pas couru à l'encontre de l'épouse.

En pratique, les vendeurs ont donc tout intérêt à insérer, dans la promesse ou le compromis de vente, une clause de pouvoirs réciproques entre les acquéreurs pour les habiliter àretirer les lettres recommandées.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Cass. civ. 3 du 10/03/2016, n° 15-12.735 : époux sans procuration, signature d'un recommandé du conjoint Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

COMPROMIS DE VENTE , CONJOINT , DELAI DE RETRACTATION , LETTRE RECOMMANDEE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail