Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Maison individuelle > Les particuliers achètent de petites forêts pour le bois de chauffage

Les particuliers achètent de petites forêts pour le bois de chauffage

Les particuliers achètent de petites forêts pour le bois de chauffage
20/05/16 à 07:59 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Alors que l'hectare de forêts se négocie désormais à plus de 4 000 €, le nombre de transactions a progressé en 2015, encouragé par des acquéreurs particuliers notamment en quête de bois de chauffage.

Le prix de l'hectare de forêts a franchi la barre des 4 000 € en 2015, selon le rapport 2016 de la FnSafer (Fédération nationale des sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural). Derrière cette valeur moyenne, il y a de grandes disparités. "90 % des transactions se négocient entre 650 et 11 700 euros/ha, reflétant la grande diversité des biens vendus et des prix à l'hectare", souligne la FnSafer. C'est évidemment dans les régions du Nord- Bassin parisien et de l'Ouest que les parcelles forestières sont les plus chères.

Hausse des ventes de petites forêts

Porté par la progression ininterrompue des transactions de biens de moins de dix hectares, le nombre de transactions en 2015 a augmenté de 6,4 % par rapport à 2014. Sur ce segment, les particuliers sont les premiers acquéreurs de forêts, avec 53 % du nombre d'acquisitions pour 41 % des surfaces achetées. "La recherche de bois de chauffage peut être un des facteurs explicatifs de ce phénomène", selon la FnSafer.
Même l'instauration en 2010 d'un droit de préférence au profit des propriétaires forestiers voisins d'une parcelle boisée de moins de 4 ha mise en vente ne semble pas avoir particulièrement impacté ce marché des petites parcelles, puisque, contrairement aux idées reçues, la part d'acquisitions réalisées par des agriculteurs n'est que de 18 %.

S'agissant des grandes parcelles, en revanche, les détenteurs de forêts de plus de 100 hectares refusent de s'en séparer. "Cette fermeture du segment des grandes forêts pourrait refléter la propension des propriétaires à conserver leur patrimoine, considéré comme une valeur refuge depuis la crise financière de 2008", estime la Fédération nationale.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Rapport de la FNSAFER du 18/05/2016 : Le marché des forêts en France en 2015 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

FORET , PRIX , VENTE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier