Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie professionnelle > Chômage > Un chômeur sur 3 est satisfait de l'avis du médiateur de Pôle emploi

Un chômeur sur 3 est satisfait de l'avis du médiateur de Pôle emploi

Un chômeur sur 3 est satisfait de l'avis du médiateur de Pôle emploi
18/03/16 à 11:37 par ALEXANDRE (Stéphanie)

32 % des réclamations formulées devant le médiateur de Pôle emploi reçoivent une suite favorable au chômeur en 2015. Outre les demandes portant sur les droits à indemnisation, nombre de dossiers soumis portent désormais sur la non-réponse et la perte de documents de la part des agences.

Droit à indemnisation, calcul de l'allocation de retour à l'emploi, trop perçu... En cas de problème portant sur une question liée au chômage, le demandeur d'emploi peut saisir le médiateur. Au préalable, il est nécessaire d'avoir déposé une réclamation auprès de Pôle emploi. Si la réponse obtenue n'est pas estimée satisfaisante, le recours au médiateur est ouvert. En 2015, 32 % des réclamations ont débouché sur la satisfaction des demandeurs (remise partielle ou totale d'indus, réinscription sur la liste des demandeurs d'emploi). De ce fait, le médiateur de Pôle emploi a reçu près de 29 500 réclamations en 2015, un chiffre en hausse de 4 % par rapport à 2014.

Appel à la vigilance

Dans 66 % des demandes déposées auprès du médiateur de Pôle emploi portent sur l'ouverture des droits à indemnisation et sur les trop perçus. Selon le médiateur, il s'agit d'une hausse "conjoncturelle". Elle résulte de la gestion par les médiateurs des droits rechargeables, dans la période précédant l'avenant qui a instauré un droit d'option permettant aux allocataires de conserver sous conditions leurs droits anciens.

Parmi les réclamations formulées par les demandeurs d'emploi, le médiateur a noté deux constantes : l'absence de réponse et la perte de documents par Pôle emploi.

Si Jean-Louis Walter, médiateur national, reconnaît que la charge de travail des agences et la pression exercée par le public "peuvent avoir raison d'un email ou d'un courrier déposé à l'accueil", il estime que "la non-réponse à un ou plusieurs courriers recommandés avec avis de réception évoque davantage une volonté délibérée de ne pas répondre".  D'autant que cette absence de réponse a un effet ravageur, en termes d'image comme de souffrance infligée à ceux qui la subissent". Compte de cet état de fait, le médiateur réclame la mise en place "d'une vraie culture de la réclamation" à Pôle emploi.

Concernant la perte de document, le médiateur l'estime dommageable pour le chômeur, mais également le Pôle emploi qui projette "une image d'inorganisation et de désinvolture". C'est pourquoi le médiateur attend beaucoup de la dématérialisation des documents, censée à améliorer le traçage des pièces transmis par les demandeurs d'emploi à leur agence

Saisir le médiateur de Pôle emploi

La saisine s'effectue par lettre ou par courriel, en joignant toutes les pièces qui sont utiles à l'examen à la demande. Après étude des documents transmis, le médiateur formule une recommandation au service Pôle emploi en charge du dossier du chômeur. Attention, la saisine du médiateur n'interrompt pas les délais de recours devant les tribunaux.

Il est possible de s'adresser au médiateur national ou à l'un des médiateurs régionaux.

Médiateur National
Jean-Louis Walter
Pôle emploi, Direction Générale
1 rue du Docteur Gley
75987 Paris Cedex 20
mediateur.national@pole-emploi.fr

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Rapport du médiateur de Pole emploi pour 2015 du 17/03/2016 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

ALLOCATION CHOMAGE , CHOMEUR , LITIGE , MEDIATION




Outils pratiques :


Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier