Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Bourse > Le "copy trading", un nouveau piège pour les investisseurs

Le "copy trading", un nouveau piège pour les investisseurs

Le "copy trading", un nouveau piège pour les investisseurs
17/02/16 à 18:18 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Parmi les publicités incitant les particuliers à investir sur le marché du trading, l'Autorité des marchés financiers met en garde le public contre une nouvelle escroquerie, le "copy-trading", ou "trading-social", qui consiste à choisir un trader, présenté comme expérimenté, pour reproduire ses paris. Dans tous les cas, le risque est grand de perdre sa mise.

"Devenez trader en quelques jours ? Apprenez à gagner avec le trading !"... De nombreux sites internet spécialisés dans le courtage en ligne, notamment sur le Forex (trading de devises) ou les options binaires promettent à tous, et même aux profanes, de gagner beaucoup d'argent. Dans la plupart des cas, ces investissements coûtent cher à l'épargnant. D'autant que les escrocs qui proposent ces opérations redoublent d'ingéniosité pour inciter les particuliers à investir. Parmi les nouvelles tendances, on retrouve le "copy-trading", ou "trading social", qui consiste à dupliquer les paris réalisés par un autre trader et les copier automatiquement dans le portefeuille du client, même si celui-ci n'est pas connecté.

L'AMF (Autorité des marchés financiers) a récemment été alertée par l'une des victimes de ce trading d'un nouveau genre. Après avoir cliqué sur une publicité promettant de gagner facilement de l'argent, monsieur D. a été contacté par une personne représentant un site internet de trading sur les marchés financiers. Ce "conseiller" lui a alors expliqué que pour faire de bons investissements, il suffit de copier  les ordres d'investissement passés par un soi-disant trader expérimenté, à choisir sur le site. Séduit par cette offre, Monsieur D. a versé 2 500 €, somme qu'il a évidemment perdue. C'est dans ce cadre qu'il a contacté l'AMF.

Des opération trop risquées

Après avoir vérifié que la société était effectivement autorisée en France, l'Autorité rappelle qu'il est risqué de suivre automatiquement et aveuglément, même en l'absence de connexion, les investissements faits par un autre trader. Et, "même lorsque les sites sont autorisés à proposer du trading en ligne aux particuliers, leurs pratiques sont parfois déloyales" alerte l'AMF. En clair, la plus sage des décisions est donc d'éviter de trader sur le Forex et les options binaires.

Ceux qui souhaitent, malgré tout, se lancer dans des opérations de trading, doivent impérativement choisir un intermédiaire financier figurant sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France (Registre des agents financiers).

Stéphanie Alexandre

Liens externes :
  • Communication de l'AMF du 11/02/2016 la mauvaise idée du copy trading Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

INTERNET , PLACEMENT BOURSIER




Outils pratiques :
Formalités et démarches

 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail