Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Zika, le virus qui menace les femmes enceintes

Zika, le virus qui menace les femmes enceintes

Zika, le virus qui menace les femmes enceintes
25/01/16 à 10:10 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Transmis par le moustique tigre, le virus Zika peut provoquer, chez la femme enceinte, une malformation du crâne de l'enfant à naître. Face à ce risque, le Haut Conseil de la santé publique (HSCP) recommande aux femmes enceintes ou à celles ayant un projet de grossesse de reporter leurs voyages aux Antilles ou en Amérique latine, zones dans lesquelles l'épidémie Zika a déjà fait de nombreuses victimes.

En plus de la dengue et du chikungunya, le moustique tigre transmet aussi le virus Zika, en provoquant chez le malade des douleurs musculaires et des éruptions cutanées. Chez les femmes enceintes ou celles ayant un projet de grossesse, les conséquences sont plus graves. Le virus risque de provoquer des microcéphalies sur le foetus. Le bébé peut ainsi naître avec un crâne dont le périmètre très inférieur à la normale.

Ne pas se rendre des zones épidémiques

Pour éviter l'infection par le virus Zika, le Haut  Conseil de la Santé publique (HCSP) recommande aux femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse de reporter leur projet de voyage dans les zones où sévit l'épidémie. Il s'agit notamment de certains pays d'Amérique latine ou centrale, comme le Brésil ou la Colombie, mais aussi des Antilles. Dans les départements d'outre-mer, on dénombre 102 cas en Martinique, 45 cas d'infections confirmés  en Guyane, 1 cas en Guadeloupe et 1 autre à Saint-Martin.

Si les femmes concernées ne peuvent ou ne veulent différer leur voyage, elles doivent scrupuleusement se protéger des piqûres de moustique tigre en utilisant des répulsifs et en portant des vêtements longs (voir : 5 conseils pour se protéger du moustique-tigre).

En cas de signes cliniques évocateurs d'une infection par le virus Zika ( œdème, fièvre, maux de tête, éruptions cutanées...), il est recommandé de consulter un médecin, le plus rapidement possible, pendant le séjour ou au retour.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi :

Mots-clés :

DOM-TOM , FEMME , GROSSESSE , INSECTICIDE , MALADIE , VIRUS , VOYAGE A L'ETRANGER




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier