Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Impôts > Impôt sur le revenu > Impôts 2016 : la revalorisation spontanée des pensions alimentaires

Impôts 2016 : la revalorisation spontanée des pensions alimentaires

Impôts 2016 : la revalorisation spontanée des pensions alimentaires
21/01/16 à 13:43 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Les coefficients qui peuvent être utilisés pour la revalorisation spontanée des pensions alimentaires déductibles des revenus perçus en 2015 - impôts 2016 - viennent de paraître.

Les pensions alimentaires versées pour l'entretien des enfants ou de l'ex-époux sont admises en déduction des revenus imposables de celui qui la règle, pour leur montant fixé par le juge.

Lorsqu'un mécanisme d'indexation est prévue dans le jugement de divorce, les particuliers peuvent notamment se référer à la variation de l'indice moyen annuel des prix à la consommation pour procéder à la revalorisation spontanée du montant des pensions. Le tableau suivant indique le coefficient qu'il convient de retenir dans ce cas, pour l'imposition des revenus de 2015, déclarés en 2016 :

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Instruction Bofip du 18/01/2016 : IR - Actualisation de divers seuils : Retraite mutualiste du combattant - Pensions alimentaires - Avantages en nature consentis aux personnes âgées de plus de 75 ans vivants sous le même toit - Prestation compensatoire et conversion de rente en capital Contenu accessible uniquement aux abonnés
  • Loi n° 2015-1785 du 29/12/2015 de finances pour 2016, JO du 30 (LF 2016) Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

IMPOT SUR LE REVENU , PENSION ALIMENTAIRE , REDUCTION D'IMPOT




Outils pratiques :


Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Choix patrimoniaux

Bannière e-Particulier