Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Des aides de l’État pour passer à la TNT haute définition

Des aides de l’État pour passer à la TNT haute définition

Janvier 2016
Le Particulier Pratique n° 419, article complet.

Dans votre no 412 ("Faudra-t-il encore changer de téléviseur ?"), vous annonciez l’arrivée de la TNT en haute définition pour 2016, accompagnée d’aides financières de l’État pour minimiser les dépenses engagées (vous parliez de l’achat d’un décodeur TNT HD). Quelles sont ces aides, exactement ? N.C., Deauville

Le changement de norme sera effectivement en place le 5 avril 2016. Deux décrets précisent les aides accordées, avec parcimonie (n° 2015-1499 et n° 2015-1500 du 19.11.2015). Les demandes s’effectuent via un formulaire en ligne sur recevoirlatnt.fr ou par téléphone au 0970 818 818. Notez qu’il faut avancer les frais, l’aide est versée par la suite sur justificatif.

• 25 € maximum : pour acheter un décodeur TNT HD (un par foyer), dont les prix oscillent entre 20 et 35 €. Seuls les particuliers recevant la télévision par voie hertzienne terrestre (antenne râteau ­individuelle ou collective) dans leur résidence principale et ne possédant aucun dispositif permettant la réception sous MPEG-4 peuvent y prétendre. Cette somme n’est allouée qu’aux personnes ­exonérées de la contribution à l’audiovisuel public (ex-redevance TV) l’année précédant leur demande. Celle-ci peut être adressée dès maintenant à l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et au plus tard jusqu’au 5 octobre. La réglementation prévoit une assistance technique gratuite pour les foyers dont tous les membres sont âgés de plus de 70 ans ou handicapés à 80 % au moins. Vous avez également jusqu’au 5 octobre 2016 pour prendre rendez-vous au 0970 818 818 pour qu’un agent de La Poste vienne procéder aux branchements et réglages nécessaires ;
• 120 €* maximum : pour adapter l’antenne râteau (la réorienter, par exemple) afin de capter en HD. Une aide attribuée aux habitants des zones géographiques (définies par l’ANFR) où la réception risque d’être perturbée, voire où certaines chaînes risquent de ne plus passer ;
• 250 €* maximum : pour remplacer l’antenne râteau par un mode alternatif (satellite ou câble, abonnement à une offre ADSL ou à la fibre optique) dans les zones de réception difficile ;
• 500 €* maximum : dans un immeuble, pour couvrir les frais de modification de l’installation collective nécessaire à la continuité de la réception.

*À partir du 5 avril, le délai pour demander une aide à l’ANFR ne doit pas excéder 6 mois après la constatation des perturbations de réception.


Mots-clés :

TELEVISEUR , TELEVISION




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier