Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Justice > Option binaire : 11 nouveaux sites internet non-autorisés

Option binaire : 11 nouveaux sites internet non-autorisés

Option binaire : 11 nouveaux sites internet non-autorisés
19/11/15 à 16:01 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Une nouvelle fois, l'AMF met en garde les épargnants contre les campagnes publicitaires agressives, portant sur le trading d'options binaires, diffusées sur internet. Pour l'occasion, elle renouvelle la liste des sites internet proposant de tels investissements en France, sans y être autorisés.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) met à jour la liste des sites internet non autorisés, proposant du trading d'options binaires pour lesquels aucun prestataire de services d'investissement autorisé n'a pu être clairement identifié.

En finance, une option binaire est une opération financière à l'issue de laquelle l'investisseur ressort soit gagnant, soit perdant. À l'échéance, soit l'option termine "dans la monnaie" et le détenteur reçoit le montant fixé prévu, soit l'option termine "hors de la monnaie" et le détenteur perd sa mise.

L'AMF attire ainsi l'attention des épargnants sur des campagnes publicitaires agressives, portant sur le trading d'options binaires. Elles annoncent des rendements très importants, dans des délais très courts, et mènent vers des sites internet non-autorisés.

Étant donné les risques spécifiques attachés à ces produits dont la commercialisation s'effectue essentiellement sur internet, l'AMF recommande de s'assurer au préalable que l'intermédiaire financier figure bien sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France (Registre des agents financiers). Si l'intermédiaire n'y figure pas, l'autorité indique qu'il est préférable de ne pas répondre aux sollicitations, car les règles de protection des investisseurs, de bonne information ou de traitement des réclamations ne seront probablement pas respectées (voir : Des e-mails frauduleux circulent au nom du médiateur de l’AMF).

 

En novembre 2015, l'AMF a recencé 11 nouveaux sites proposant du trading d'options binaires en France sans y être autorisés.
• www.bankofinvest.com
• www.bloomex-options.com
• www.groupebinary.com
• www.igm-financial.com
• www.inglobalmarkets.com
• www.londonbrokersoptions.com
• www.privat-epargne.com
• www.success-bank.com
• www.superoptions.com
• www.tradarea.com
• www.tx-markets.com

Il complète la liste noire des 245 sites internet actuellement interdits de trading d'options binaires en France, identifiés par l'AMF. Attention, ces sites peuvent évoluer très rapidement et cette liste n'a pas vocation à être exhaustive.

Stéphanie Alexandre


Mots-clés :

INTERNET , PLACEMENT BOURSIER , PLACEMENT FINANCIER




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail