Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Des Français peu informés sur les compteurs communicants

Des Français peu informés sur les compteurs communicants

Des Français peu informés sur les compteurs communicants
21/10/15 à 10:45 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Alors que les dépenses en énergie demeurent un sujet de préoccupation important pour les Français, les deux tiers d'entre eux n'ont pas entendu parler des compteurs communicants, selon le dernier baromètre annuel Énergie-Info. Ces nouveaux boîtiers permettent d'obtenir une facturation plus précise, puisque basée sur des relevés de consommation plus fréquents.

D'ici 2020, près de 35 millions compteurs communicants Linky, Gazpar ou autre devraient être installés. Outre le fait qu'ils tiennent compte de la réelle dépense énergétique des foyers, ces nouveaux compteurs n'obligent plus les consommateurs à être présents pour les relevés de gaz et d'électricité, lorsqu'ils sont situés à l'intérieur du logement. Or, seuls deux Français sur cinq ont entendu parler de ces boîtiers de comptage nouvelle génération, selon le baromètre annuel Energie-Info du Médiateur national de l'énergie.

Des particuliers sceptiques sur l'économie d'énergie

Parmi les connaisseurs, le fonctionnement de ces compteurs est bien compris, notamment la facturation sur consommation réelle (89%) et le relevé des compteurs à distance (84%). En revanche, les modalités d'installations restent à préciser : la gratuité de la pose de ces compteurs et le caractère obligatoire de leur remplacement restent méconnus par près de la moitié de ceux qui ont entendu parler des compteurs communicants. D'autant que si les Français sont d'accord sur le fait que ces compteurs leur permettront de mieux suivre leur consommation d'énergie, ils sont sceptiques sur l'économie d'énergie qu'ils permettront d'engendrer.

D'après l'enquête du médiateur de l'énergie, un tiers des Français n'est pas favorable à la miseen placede nouveaux compteurs, notamment parce qu'ils n'en voient pas l'utilité ou qu'ils craignent que cette installation entraîne une hausse des prix.

Planent aussi des inquiétudes relatives au respect de la vie privée. Pour remédier au problème, la Commission nationale informatique et liberté recommande que la courbe de charge ne puisse être collectée qu'avec le consentement libre, éclairé et spécifique des abonnés. Ces compteurs permettent  en effet de savoir beaucoup de choses sur les occupants d'un logement : l'heure de réveil, le moment de la douche avec la mise en route du ballon d'eau chaude ou du diner lorsque le four tourne à plein régime.

Stéphanie Alexandre

Liens externes :
  • Communique de presse du 19/10/2015 : Baromètre Energie-Info du médiateur national de l’énergie Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

ENERGIE




Outils pratiques :

Bannière Prospect 1 landing page 666x300 version 2


Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail