Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie professionnelle > Peu de chances de trouver du travail en répondant aux annonces

Peu de chances de trouver du travail en répondant aux annonces

Peu de chances de trouver du travail en répondant aux annonces
19/10/15 à 10:43 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Alors qu'il s'agit du premier canal d'information pour tous ceux qui cherchent un emploi, les petites annonces ne permettent que rarement de trouver du travail.

78 % des personnes en quête d'un emploi commencent leurs recherches par la lecture des petites annonces. Pourtant, seules 7% d'entre elles ont trouvé leur travail par ce biais, selon un rapport du Centre d'études de l'emploi (CEE) basé sur l'enquête 2003-2012 de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques).

Peu de réponses aux annonces

Ce faible taux de transformation des annonces en emploi est notamment dû à l'"auto-censure" des candidats. Après avoir lu l'annonce, nombre de personnes ne répondent pas compte tenu de la nature des emplois et des salaires proposés. D'autres sont également freinées par les exigences en termes de diplôme et d'expérience.

Si les petites annonces n'aident que très marginalement à trouver un travail, les candidatures spontanées et les relations professionnelles représentent plus de deux tiers des embauches. Loin derrière, on retrouve les intermédiaires publics (Pôle emploi, mission locale, etc) avec 10 %, les grandes écoles (entre 3 et 5 %) et les cabinets de recrutement pour 2 % des emplois.

Trop d'exigences

À la différence des recruteurs britanniques, les employeurs français se montrent souvent très stricts dans les critères recherchés sur le futur salarié, en insistant surtout sur le diplôme. À force de rechercher "le mouton à pattes", les petites annonces sont trop sélectives et, de fait, représentent, au final, un canal étroit. Pour que les petites annonces occupent une vraie place, il faudrait que les emplois à pourvoir ne circulent uniquement par le biais des réseaux personnels, mais soient publiés par annonces, sans que les exigences attendues soient trop précises.

Cet gain de souplesse pourrait contribuer à réduire les inégalités sur le marché du travail et renforcerait la crédibilité des politiques qui incitent les demandeurs d'emploi à lire et répondre aux annonces.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Dossier de presse CEE du 15/09/2015 Trouver du travail par annonce, une porte etroite Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

CHOMAGE , EMBAUCHE , INTERNET




Outils pratiques :

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail