Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > IVG : un nouveau numéro de téléphone anonyme et gratuit

IVG : un nouveau numéro de téléphone anonyme et gratuit

IVG : un nouveau numéro de téléphone anonyme et gratuit
28/09/15 à 13:01 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Pour mettre fin aux fausses idées reçues des Français en matière d'intervention volontaire de grossesse, Marisol Touraine, ministre de la Santé, lance un numéro vert national gratuit. En appelant le 0800 08 11 11, les femmes qui envisagent de recourir à l'IVG obtiennent des réponses anonymement et gratuitement.

220 000 IVG (Interruption volontaire de grossesse) ont été pratiqués en 2012. Alors que ce chiffre diminuait légèrement ces dernières années, il a progressé de 5 % depuis mars 2014, selon la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques). En cause : les nombreuses idées reçues et le manque d'information du public sur la question. Selon un récent sondage Ifop réalisé auprès deplus de 1000 personnes, il ressort que 4 Français sur 10 pensent que l'on ne peut avorter qu'à l'hôpital ou un tiers d'entre eux affirment qu'une mineure doit demander l'autorisation de ses parents pour pratiquer une IVG. Pour mieux informer les femmes sur leurs droits à avorter et éviter que les personnes enceintes se retrouvent hors du délai légal pour pratiquer l'intervention est fixé à 12 semaines de grossesse en France, Marisol Touraine, ministre de la Santé, vient d'annoncer la création d'un numéro d'appel gratuit et anonyme au  0800 08 11 11.

Accessible 6 jours sur 7, le lundi de 9 heures à 22 heures et du mardi au samedi de 9 heures à 20 heures, ce nouveau service permet à toutes les femmes, à la recherche d'informations, de conseils, de soutien et d'une orientation sur l'IVG, mais également sur la sexualité et de la contraception. Une conseillère du planning familial répond aux appels. Jusqu'à présent, il existait des plateformes téléphoniques régionales, mais elles étaient inégalement réparties sur le territoire et parfois mal identifiées par les femmes. Le site internet dédié à l'IVG, en fonctionnement depuis septembre 2013, va également être enrichi de vidéos éducatives émanant de professionnels de santé (gynécologue, médecin, conseillère du planning familial, sage-femme) répondent aux questions les plus fréquemment posées par les femmes.

"Un droit depuis un peu plus de 40 ans"

Alors que la loi du 17 janvier 1975, qui a légalisé l'IVG, disposait qu'une femme pouvait demander l'interruption de sa grossesse la femme enceinte lorsque son état la plaçait dans "une situation de détresse", cette interruption peut désormais être demandée par toutes celles "qui ne veulent pas poursuivre leur grossesse". Côté financier, l'IVG est désormais remboursée à  100 % par l'Assurance maladie, à toutes les femmes, sans distinction d'âge.

En vue d'améliorer l'accès à la contraception pour les jeunes filles mineures, lle projet de loi de financement de la S"écuriale pour 2016 prévoit de mettre en place une gratuité des examens et des consultations en vue de la prescription d'un contraceptif.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Intervention de Marisol Touraine, Ministre de la Santé, sur la création d’un numéro téléphonique national d’accès à l’information sur l’IVG du 28/09/2015 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

FEMME , INTERVENTION CHIRURGICALE , IVG




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail