Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Un prix plus clair pour la revente de bijoux et des objets en or

Un prix plus clair pour la revente de bijoux et des objets en or

Un prix plus clair pour la revente de bijoux et des objets en or
07/09/15 à 14:58 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Le particulier qui vend des bijoux et des objets en or à un professionnel doit recevoir une information détaillé sur le prix d'achat des métaux précieux. Il faudra toutefois attendre le 4 décembre 2015 pour que cette nouvelle obligation entre en vigueur.

Avec la crise, les particuliers sont de plus en plus sollicités par les bijoutiers ou autres comptoirs pour vendre leurs bijoux en or ou tout autre objet fabriqué avec le métal jaune. C'est un marché où le taux d'anomalies des professionnels de la filière atteint 54,21 %, selon une enquête de la Répression des fraudes menée en 2013. Pour protéger le consommateur, le gouvernement vient de renforcer l'obligation d'information du professionnel sur le prix d'achat des métaux précieux. À partir du 4 décembre 2015, le prix d'achat proposé par le professionnel doit faire l'objet d'un affichage clair, précis, visible et lisible dans la boutique.

Un tarif détaillé

Pour les biens destinés à la fonte, le prix d'achat doit être indiqué au gramme, en titre exprimé en millième, et la dénomination du métal précieux concerné doit être précisée. Pour l'or d'investissement, le tarif d'acquisition ainsi que les autres éléments d'appréciation à la fixation du prix doivent être indiqués pour chaque pièce, barre, lingot ou plaquette. Pour les bijoux d'occasion et autres, l'information communiquée au consommateur mentionne qu'une estimation personnalisée a été effectuée au préalable par le professionnel sur la base de plusieurs paramètres. Il s'agit notamment de l'ancienneté, l'état du bien, la marque, le modèle, la nature des métaux, mais aussi la présence de pierres précieuses, fines ou de gravures.

Sur le site internet du professionnel, les prix d'achat doivent être indiqués de manière lisible et compréhensible, sur les pages portant sur les offres d'achat de métaux précieux. Le professionnel est tenu d'informer le consommateur du montant de la taxe applicable aux cessions de métaux précieux, de bijoux, d'objets d'art, de collection ou d'antiquité.

Pour mémoire : le particulier qui vend ses objets en or à un professionnel se voit désormais remettre un contrat écrit avec un bordereau détachable lui permettant de se rétracter, sous vingt-quatre heures.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Arrêté du 18/08/2015 relatif à l'information du consommateur sur les prix d'achat des métaux précieux, JO du 4 septembre Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

BIJOU , DELAI DE RETRACTATION , ESCROQUERIE , PLACEMENT AURIFERE




Outils pratiques :

Bannière Prospect 1 landing page 666x300 version 2


Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail