Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Un repas chez vous en un clic

Un repas chez vous en un clic

Un repas chez vous en un clic
Septembre 2015
Le Particulier Pratique n° 415, article complet.
Auteur : DELFAU (Vincent)

Pas envie de préparer le dîner ? Plus rien dans le frigo ? Trop fatigué pour aller au restaurant ? La solution est simple : faites-vous livrer un repas à domicile. L’idée n’est pas nouvelle, mais elle a plus que jamais les faveurs des consommateurs.

lors que le chiffre d’affaires du marché de la restauration a connu sa première baisse depuis 10 ans l’an passé, celui des plats livrés à domicile ne pâtit pas de la crise : il devrait bondir de 6 % par an jusqu’en 2017, estimait le cabinet Xerfi, dans une étude publiée en mars. Preuve de cet engouement, l’offre proposée en ligne ne cesse de s’enrichir.

Des sites intermédiaires entre restaurateurs et consommateurs

Depuis la création d’Allo Resto, en 1998, de nombreux sites ont adopté le même modèle. À l’instar de booking.com pour la réservation de chambres d’hôtel, alloresto.fr, chronoresto.fr, pizza.fr, takeeateasy.fr ou resto-in.fr font office d’intermédiaire entre un réseau de restaurants partenaires et les internautes. Le principe est simple : sur la page d’accueil du site, vous indiquez l’adresse et l’horaire auxquels vous souhaitez être livré. La liste de tous les établissements qui desservent votre secteur géographique s’affiche, classés par catégories. Si pizzas, sushis et plats asiatiques sont largement proposés, vous pourrez aussi trouver des pâtes, des burgers, de la cuisine française, voire des zakouskis pour agrémenter un apéritif. À condition, toutefois, d’habiter la région parisienne ou dans une grande agglomération. Ailleurs, l’offre est bien maigre. À Blois, par exemple, Allo Resto ne recense que 3 restaurants ; Chronoresto, un seul ; Resto-in ou Take Eat Easy n’en comptent aucun.
Les prix sont parfois plus élevés en ligne que si vous commandiez le plat en vous rendant dans le restaurant qui vous le livre. “C’est, notamment, le cas lorsque l’établissement passe par les services d’un logisticien pour assurer la livraison”, explique Karine Bruère, directrice marketing d’Allo Resto. Take Eat Easy impose, lui, à ses partenaires d’aligner leurs prix Web sur ceux affichés en salle.
Lors de votre première commande, vous créez un compte utilisateur. Ensuite, il vous suffit de cliquer sur un mets pour l’ajouter à votre panier, puis de procéder au paiement, directement sur le site ou, comme le propose Allo Resto, au livreur (censé arriver dans les 30 à 60 min). La plupart des sites fixent un montant minimal : 15 € sur Resto-in et Allo Resto ; variable selon le restaurant sur Chronoresto et Take Eat Easy. Les frais de livraison sont soit compris dans le prix affiché sur la carte, soit ajoutés au montant du panier (ils sont variables d’un restaurant à l’autre sur Chronoresto ; fixés en fonction de la distance selon une grille sur Resto-in). Quant au restaurateur, en échange d’une augmentation de son chiffre d’affaires grâce aux commandes passées en ligne, il consent aux sites annuaires une commission variant de 10 à 40 % sur chaque panier. Ces sites exigent parfois aussi un abonnement.

Un nouvel acteur : le restaurateur en ligne

Parallèlement à ces sites qui ambitionnent de nouer des partenariats avec un maximum de restaurants, d’autres acteurs voient le jour, qui proposent de nouveaux modèles. Ainsi, eatpopchef.com, cookangels.com ou foodcheri.com ne mettent à la carte que quelques plats, qui changent chaque jour. Ces enseignes ont leurs propres chefs, composent leurs menus, misent sur la qualité et assurent la livraison. En somme, la déclinaison 100 % en ligne du restaurant traditionnel. Pour l’heure, ces services sont réservés aux Parisiens (plusieurs sites ne livrent même que certains arrondissements). Enfin, signalons l’émergence de plates-formes conçues pour que quiconque puisse y vendre ses plats. À l’image d’Uber, qui voulait transformer les véhicules individuels en taxis, super-marmite.com ou platmaison.fr permettent aux aspirants cuisiniers de proposer leurs créations en ligne. Libre à eux de livrer les mets qu’ils ont mitonnés ou d’imposer au client de venir chercher son repas.

Vincent Delfau


Mots-clés :

INTERNET , RESTAURANT




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier