Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Décryptage : cliquez... Adjugé !

Décryptage : cliquez... Adjugé !

Décryptage : cliquez... Adjugé !
Juillet-Août 2015
Le Particulier Pratique n° 414, article complet.
Auteur : RISTE (Christine)

De plus en plus de ventes aux enchères sont retransmises en direct sur des sites spécialisés. Ces enchères en live permettent aux internautes d’enchérir en temps réel et à distance.

Relevant les yeux de son prompteur, le commissaire-priseur relance après une enchère reçue par internet : "J’ai 400 € sur le live… Une offre dans la salle ?" Malgré une offre à 450 € au deuxième rang, le lot n° 244, une bague marguerite en or, saphir et diamants, sera adjugé à 500 € à un internaute. De plus en plus de ventes aux enchères comme celle-ci, qui se déroulait dans une salle des ventes à Montpellier, sont retransmises en direct sur internet, permettant aux internautes d’y participer en live. Selon le conseil des ventes, les ventes en live ont généré un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros en 2014 contre 72,6 millions d’euros en 2013. Et la tendance se confirme en 2015 : "Mille cinq cents ventes en live ont été réalisées en 2014 sur notre plateforme, indique Gildas Lucas, responsable des ventes live chez Interenchères. Or, à fin mai 2015, nous en sommes déjà à plus de 750." Du côté des acheteurs, le succès est aussi grandissant. "Quatre-vingt-cinq mille personnes se sont inscrites sur drouotlive.com en 2014, soit 55 % de plus qu’en 2013, révèle Olivier Lange, directeur général de Drouot Patrimoine. Le live nous permet de toucher un public plus jeune et plus international."

Enchérir en live depuis votre ordinateur

La maison de ventes s’ouvre au live soit directement sur son site internet (Artcurial, Sotheby’s, Christie’s ou d’autres moins prestigieuses), soit en s’appuyant sur des plateformes spécialisées. Les plus connues sont interencheres-live.com (130 maisons de ventes sur 295 adhérentes à interencheres.com en 2014, contre 83 en 2013), drouotlive.com (171 maisons de ventes, soit une progression de 40 % depuis 3 ans), encheres.lefigaro.fr (70 maisons de ventes), moniteurlive.com (31 maisons de ventes)... Que voyez-vous sur votre écran ? D’un côté, une vidéo du commissaire-priseur en action et, de l’autre, le descriptif et les photos du lot proposé en direct à la vente, avec la dernière enchère. Quand les ventes sont "cataloguées" (un catalogue papier est édité uniquement pour des ventes d’objets de valeur), photos et descriptif sont de bonne qualité. Dans les autres ventes, ces informations restent sommaires. Au-dessous du live, le site recense aussi tous les lots numérotés dans leur ordre de passage, ce qui permet de visualiser les lots à venir. Interenchères indique aussi le temps approximatif restant avant qu’un lot ne soit mis en vente. Pour participer, vous devez créer un compte sur le site et vous inscrire à la vente, en donnant vos coordonnées bancaires. Aucun encaissement n’est réalisé tant que vous ne remportez pas une enchère. Pour un lot de valeur, le commissaire-priseur vous demandera aussi une caution pour participer à la vente. Attention, certaines plateformes arrêtent les inscriptions la veille de la vente (drouotlive.com , moniteurlive.com) laissant aux commissaires-priseurs le temps de les valider. Sur interencheres-live.com, en revanche, on peut s’inscrire pendant la vente.

Frais et conditions de vente à respecter

Quand vous emportez un lot, vous devez payer (comme si vous aviez acheté en salle) le montant de votre dernière enchère, plus des frais d’adjudication proportionnels à celle-ci. Dans les ventes volontaires, ils sont librement fixés par les maisons de ventes entre 20 et 25 % de l’enchère. Dans les ventes judiciaires, les frais légaux s’élèvent à 14,352 % TTC. Ils sont annoncés sur la page de la vente. Quand vous passez par une plateforme de live, vous pouvez aussi devoir vous acquitter des frais pour le service rendu par celle-ci (3 % HT du montant de la vente pour interencheres-live.com ou encheres.lefigaro.fr, par exemple). L’utilisation de drouotlive.com est, elle, gratuite pour l’internaute. Récupérez vite votre lot, vous-même ou via un transporteur, sinon des frais de magasinage vous seront imputés. Si vous faites appel au service d’expédition de la maison de ventes aux enchères, renseignez-vous à l’avance sur le montant de ces frais.

Christine Riste


Mots-clés :

INTERNET , VENTE AUX ENCHERES




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier