Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Famille > Enfants > Le bénévolat pourrait compter pour obtenir un examen ou un emploi

Le bénévolat pourrait compter pour obtenir un examen ou un emploi

Le bénévolat pourrait compter pour obtenir un examen ou un emploi
23/06/15 à 17:36 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Un rapport remis au gouvernement par l’organisme France Stratégie préconise de valoriser le bénévolat pour obtenir un diplôme ou décrocher un emploi.

Qu'il s'agisse d'aider les sans-abris ou d'assurer les cours d'aide aux devoirs pour les élèves en difficultés, l'engagement associatif des jeunes pourrait être valorisé pour l'obtention de diplômes tels que brevet, du baccalauréat, du CAP eu BEP, selon le rapport de l'organisme France Stratégie. Évalué sur plusieurs compétences comme la gestion de projet ou de budget, la création d'un site interne ou sa capacité à s'exprimer en public, le jeune recevrait alors une "note bénévolat", qui lui permettrait de valider des points pour ses examens. Des "points supplémentaires" pourraient aussi être attribués pour l'admissibilité aux concours de la fonction publique, souligne le rapport.

Reconnaissance dans le monde scolaire

Dans le monde étudiant, une reconnaissance officielle du bénévolat est également préconisée par les auteurs du rapport. Il s'agirait d'accorder des points ECTS supplémentaires (Système européen de transfert et d'accumulation de crédits) à tous les étudiants effectuant, dans un semestre, au moins 50 heures d'activités bénévoles. Ce type de valorisation de l'engagement associatif existe déjà dans divers pays de l'Union européenne. Par exemple, on peut notamment citer l'université de Limerick, en Irlande, où le President's Volunteer Award (PVA) récompense chaque année, le bénévolat accompli par des étudiants, sur le campus ou à l'extérieur. Ce prix, qui possède une certaine notoriété, est valorisée par le monde du travail en Irlande.

Promouvoir le CV par compétences

Concilier la vie professionnelle et étudiante avec un engagement bénévole reste un phénomène rare. D'autant que l'employeurs qui valorisent le bénévolat dans la vie professionnelle sont quasiment inexistants. Le doute demeure qu'un salarié bénévole aura moins de temps à consacrer à son travail : certains recruteurs sont même réticents à embaucher des jeunes diplômés pratiquant des activités de bénévolat associatif. Or, comme le souligne le rapport, certaines compétences développées dans le cadre d'activités bénévoles et volontaires pourraient être considérées comme transférables et donc valorisées comme telles, à partir du "passeport bénévole" et du "portefeuille de compétences", dans les qualifications valorisées par Pôle emploi (projet personnalisé d'accès à l'emploi , ateliers CV), ainsi que les autres organismes d'aide à la recherche d'emploi. Il s'agirait de promouvoir le CV par compétences. Pourraient y figurer le management d'équipe, le montage et le suivi d'un projet, la gestion d'un budget, la communication institutionnelle, l'animation d'une équipe, les connaissances informatiques, la prise de parole en public, la culture du résultat, etc.

Les jeunes bénévoles pourraient également réclamer une attestation qu'ils pourraient joindre à leurs dossiers de candidatures aux concours de la fonction publique ou fournir lors des entretiens d'embauche.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Rapport de France Stratégie du 23/06/2015 sur l'engagement des jeunes Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

BACCALAUREAT , BENEVOLAT , BREVET




Outils pratiques :

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier