Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Les factures d'eau sont de plus en plus contestées

Les factures d'eau sont de plus en plus contestées

Les factures d'eau sont de plus en plus contestées
18/06/15 à 12:29 par ALEXANDRE (Stéphanie)

L'intervention du médiateur de l'eau a été sollicitée dans près de 1 900 dossiers en 2014. Dans 40 % des cas, le désaccord entre l'abonné et le service d'eau porte sur la facturation d'une surconsommation douteuse.

Le service de l'eau est régulièrement critiqué par les associations de défense des consommateurs. D'autant que dans la plupart des cas, ceux qui consomment le moins ne sont pas toujours ceux qui paient le moins... En cas de litige avec leur opérateur de distribution d'eau, les particuliers se tournent de plus en plus vers la médiation, de façon à résoudre gratuitement leur litige. En 2014, près de 1 900 dossiers ont été déposés sur le bureau du médiateur de l'eau. Soit une progression de 17 % par rapport à 2013. Cette hausse est notamment liée au fait que les services d'eau ont dorénavant l'obligation d'informer leurs clients de leur possibilité de recourir à ce dispositif de réglement amiable des litiges.

40 % des litiges portent sur des surconsommations inexpliquées

En 2014, les consommations anormalement élevées menant à une contestation des volumes d'eau facturés restent en tête des sollicitations du médiateur de l'eau. Suivent les problèmes liés aux fuites sur canalisations et  sorties de compteurs. Dans 85 % des cas où il a été saisi, le médiateur a mis fin au désaccord entre l'opérateur et son client, d'autant que plus des deux tiers des propositions de règlement amiable ont été acceptées par les deux parties. Pour éviter ces litiges, le médiateur rappelle aux services d'eau qu'ils doivent avertir l'abonné immédiatement, en cas de hausse inexpliquée de sa consommation. Concernant les abonnés, l'autorité leur recommande de surveiller régulièrement le volume enregistré sur leur compteur, de réparer rapidement les fuites et de se manifester sans délai si un doute apparaît.

Pour mémoire : les Sages ont récemment confirmé que l'interdiction faite aux distributeurs de couper l'alimentation en eau d'une résidence principale, même en cas d'impayé, est conforme à la Constitution.

 Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Rapport du médiateur de l'eau- Bilan 2014 du 18/06/2015 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

EAU , FACTURE , LITIGE , MEDIATION




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bannière Prospect 1 landing page 666x300 version 2


Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail