Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Famille > Enfants > Le service civique est plus accessible

Le service civique est plus accessible

Le service civique est plus accessible
04/06/15 à 12:00 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Les jeunes entre 16 et 25 ans peuvent, s'ils le souhaitent, effectuer une mission d'intérêt général, dans le cadre d'un service civique. Le point sur les démarches à réaliser pour se porter volontaire.

Pour permettre aux moins de 25 ans d'effectuer une mission d'intérêt général, le service civique devient un "droit". Concrètement, les jeunes qui postulent, doivent  tous, en théorie du moins, obtenir satisfaction. Pour réaliser cet objectif, 73 millions d'euros ont été débloqués au profit de l'Agence du service civique (ASC) afin que 70 000 nouveaux jeunes soient accueillis en mission d'ici la fin 2015 puis 170 000 en 2017. Ces efforts ont déjà porté leurs fruits puisque 23 000 postes ont été attribués.

Service civique, mode d'emploi

Lancé en 2010, le service civique incite de plus en plus de jeunes à se porter volontaires. Pour candidater, il suffit d'être âgé de 16 à 25 ans (30 ans pour les personnes en situation de handicap) et être de nationalité française ou ressortissant d'un État de l'Espace économique européen. Aucune formation ou expérience professionnelle n'est exigée. Dans son rapport intitulé "Liberté, égalité, citoyenneté", François Chérèque, président de l'ASC, rappelait à quel point "le service civique est un outil de lutte contre le décrochage scolaire et améliore le taux d'employabilité des jeunes au sortir de leur mission". Pour la plupart des Français interrogés, ce dispositif favorise l'intégration des jeunes dans la société, notamment dans la vie professionnelle, et la mixité sociale.

Le service civique peut être effectué auprès d'associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d'établissements publics (musées, collèges, lycées...). Il se déroule sur une période de 6 à 12 mois, en France ou à l'étranger, pour une mission d'au moins 24 heures par semaine. Un engagement de service civique n'est pas incompatible avec la poursuite d'études ou un emploi à temps partiel.

Les jeunes intéressés doivent s'inscrire sur le site internet dédié au service civique afin de trouver une mission qui leur correspond. Les secteurs proposés couvrent la solidarité (25,8%), l'éducation pour tous (18,8%), la culture et les loisirs (17,9%), le sport (12,8%), l'environnement (10,1%), la mémoire et la citoyenneté (7,8%), la santé (3,5%), le développement international et l'action humanitaire (2,3%), l'intervention d'urgence en cas de crise (1,1%).

Pendant toute la durée du service civique, les jeunes perçoivent une indemnité de 573 euros par mois, sous la forme d'une prestation en nature ou en espèce correspondant à la prise en charge des frais d'alimentation ou de transports. Les jeunes, bénéficiaires ou appartenant à un foyer bénéficiaire du RSA, ou titulaires d'une bourse de l'enseignement supérieur au titre du 5è échelon ou au-delà bénéficient d'une majoration d'indemnité de 106,38 euros par mois. De plus, le bénéfice de l'aide au logement est conservé pendant le service civique.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Arrêté du 30/07/2015 portant missions et organisation du service militaire volontaire, JO du 30 août Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

INTERNET , JEUNE , VOLONTARIAT CIVIL




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier