Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Bourse > Sort des moins-values d’un PEA : le principe et l’exception

Sort des moins-values d’un PEA : le principe et l’exception

Mai 2015
Le Particulier n° 1109, article complet.

Je m’étonne de lire dans votre n° 1104, "Le plan d'épargne en actions", qu’il n’est pas possible d’imputer les moins-values enregistrées sur un plan d’épargne en actions clôturé en perte sur des plus-values réalisées hors PEA, si le plan a plus de 5 ans. J’ai pourtant pu déduire mes pertes, sans que le fisc y trouve à redire. Pouvez-vous reconsidérer votre affirmation ?

Pierre (reçu par courriel)

Par principe, les moins-values d’un PEA de plus de 5 ans ne sont effectivement pas imputables sur des plus-values réalisées hors PEA. Mais l’administration fiscale admet une exception pour les moins-values globales enregistrées à la clôture du plan, si tous les titres du PEA ont été cédés au préalable. Ces moins-values peuvent être déduites des plus-values enregistrées la même année et les 10 années qui suivent (BOFIP BOI-RPPM-PVBMI-20-10-40).


Mots-clés :

DEDUCTION FISCALE , PEA , PLUS-VALUE , REACTION DES LECTEURS




Outils pratiques :
 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier