Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Bourse > Sort des moins-values d’un PEA : le principe et l’exception

Sort des moins-values d’un PEA : le principe et l’exception

Mai 2015
Le Particulier n° 1109, article complet.

Je m’étonne de lire dans votre n° 1104, "Le plan d'épargne en actions", qu’il n’est pas possible d’imputer les moins-values enregistrées sur un plan d’épargne en actions clôturé en perte sur des plus-values réalisées hors PEA, si le plan a plus de 5 ans. J’ai pourtant pu déduire mes pertes, sans que le fisc y trouve à redire. Pouvez-vous reconsidérer votre affirmation ?

Pierre (reçu par courriel)

Par principe, les moins-values d’un PEA de plus de 5 ans ne sont effectivement pas imputables sur des plus-values réalisées hors PEA. Mais l’administration fiscale admet une exception pour les moins-values globales enregistrées à la clôture du plan, si tous les titres du PEA ont été cédés au préalable. Ces moins-values peuvent être déduites des plus-values enregistrées la même année et les 10 années qui suivent (BOFIP BOI-RPPM-PVBMI-20-10-40).


Mots-clés :

DEDUCTION FISCALE , PEA , PLUS-VALUE , REACTION DES LECTEURS




Outils pratiques :

 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Réduisez vos impôts
Faites appel à un expert pour bénéficier des meilleurs conseils

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier