Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Impôts > Impôt sur la fortune > 8 foyers taxés à l'ISF sur 10 font des dons

8 foyers taxés à l'ISF sur 10 font des dons

8 foyers taxés à l'ISF sur 10 font des dons
03/04/15 à 16:29 par ALEXANDRE (Stéphanie)

83 % des contribuables soumis à l'ISF ont fait un don à une fondation ou un organisme caritatif en 2014, pour un montant moyen de 2 500 euros, selon le dernier baromètre Ipsos-Apprentis d'Auteuil.

Plus de 80 % des personnes assujetties à l'ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) ont fait un don d'argent à des organismes caritatifs en 2014, pour un montant annuel moyen de 2 519 euros contre 2 156 € en 2013, selon la dernière enquête Ipsos pour Apprentis d'Auteuil. La fréquence de ce geste est significative puisque les sondés donnent généralement 4 fois dans l'année. 35 % d'entre eux estiment d'ores-et-déjà que le montant de leur don sera plus élevé en 2016.

Les principales causes soutenues par les donateurs sont la santé et la recherche médicale (64 %), l'aide aux plus démunis (61 %) et l'enfance et l'éducation (42 %).

En contrepartie, ces donateurs peuvent bénéficier d'une réduction d'ISF qui s'élève à 75 % des dons réalisés, dans la limite de 50 000 euros. Cette déduction est très avantageuse en comparaison de celle qui s'applique sur l'impôt sur le revenu. Celle-ci n'ouvre droit qu'à une réduction de 66 % du montant donné lorsqu'il s'agit d'œuvres d'intérêt général ou d'utilité publique, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Ce pourcentage grimpe à 75 % lorsque les sommes sont versées au bénéfice d'organisme d'aide aux personnes en difficulté dans la limite de 529 euros. Paradoxalement, il s'avère que la plupart des donateurs ont préféré déduire leurs dons de leur impôt sur le revenu plutôt que de leurs ISF, selon l'étude des Apprentis d'Auteuil.

"Cela prouve bien que le système de déduction fiscale, s'il n'est pas le moteur premier du don, représente tout de même un effet de levier important à la fois sur le geste du don, mais aussi sur le montant", commente Philippe Rose, Directeur des relations bienfaiteurs et ressources d'Apprentis d'Auteuil. Il invite donc les pouvoirs publics à la stabilité de ces dispositions fiscales.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi :

Mots-clés :

ASSOCIATION CARITATIVE , DEDUCTION FISCALE , DEFISCALISATION , DON , ISF , REDUCTION D'IMPOT




Outils pratiques :

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Choix patrimoniaux

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail