Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Maison individuelle > Un va-et-vient en toute liberté

Un va-et-vient en toute liberté

Janvier 2015
Le Particulier Pratique n° 408, article complet.

Votre dossier domotique du no 406 m’a intéressé, mais je reste encore timoré sur le sujet. Dans l’immédiat, je me demande comment installer un va-et-vient dans mon grand salon qui dessert plusieurs pièces mais ne dispose que d’un seul interrupteur. Et ce sans tirer de fil. Un petit pas de domotique, mais un grand pour mon confort !

P.T., Saint-Paul-de-Vence

Le cas se pose, en effet, dans les couloirs ou les grandes pièces ayant deux accès, mais un seul point de commande de l’éclairage. Il est possible d’installer un second point de commande sans tirer de fil, grâce au système radio. Pour cela, il suffit de démonter l’interrupteur existant et d’ajouter un récepteur radio dans la boîte d’encastrement, puis de placer, à l’autre accès, un interrupteur émetteur radio alimenté par une pile au lithium. Lorsque le bouton est actionné, il transmet l’ordre d’allumer ou d’éteindre au premier interrupteur. De nombreuses marques proposent des interrupteurs extraplats, à visser directement dans la cloison ou qui peuvent se coller sur une paroi vitrée. L’installation prend quelques minutes et coûte une centaine d’euros. Autre solution : l’interrupteur principal peut être piloté par une télécommande, à poser sur un meuble.


Mots-clés :

CAMBRIOLAGE , DOMOTIQUE , MAISON INDIVIDUELLE , TELESURVEILLANCE




Outils pratiques :
Formalités et démarches
Papiers à conserver

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier